Vendredi 08 avril - 12h52 | ma.thierry

Le remplaçant d'Elias connu mardi

C'est mardi soir, à l'issue des rencontres que tient actuellement la FFE, que sera connu le nom du nouveau sélectionneur de l'équipe de France première de saut d'obstacles. Sans grande surprise, la FFE souhaite miser sur la continuité et a convoqué trois personnes. Joint par la rédaction de GrandPrix-replay.Com, Pascal Dubois, DTN, livre le calendrier des jours à venir.


Les cavaliers concernés par le remplacement du sélectionneur de l'équipe première (les cavaliers engagés en 4 et 5*) ont été consultés mardi. Jeudi, la FFE recevra Thierry Pomel, actuel sélectionneur pour les CSI 1, 2 et 3*. Lundi soir, ce sera au tour de Henk Nooren de rencontrer les instances. Enfin, mardi, la FFE réunira une dernière fois les deux hommes auxquels se joindra Olivier Bost.


"Il ne s'agit pas de tout bouleverser, de faire une révolution quelques mois avant les championnats d'Europe et surtout l'année préparatoire des Jeux olympiques", commente Pascal Dubois. "L'idée est véritablement de continuer dans la stratégie que nous avons mise en place, et donc de recruter parmi les personnes qui connaissent le mieux cette stratégie. Olivier Bost est concerné dans la mesure où la stratégie voit plus loin que 2012 : 2014 et 2016 se préparent aujourd'hui dans les rangs d'Olivier Bost." Pas de rupture donc, mais une continuité : "Les solutions techniques sont aujourd'hui opérationnelles, nous ne les romprons pas." Il s'agit alors de ménager au mieux les cavaliers suite à l'annonce du départ de Laurent Elias : les techniciens sont en place, reste à ajuster les rôles.


"Un sélectionneur n'est pas seulement une personne qui donne quatre noms, il y a aussi un aspect purement administratif dans cette fonction. Pour cela, les relations avec les organisateurs continueront d'être assurées par Sophie Dubourg", poursuit Pascal Dubois. Avant de conclure, en répétant, sur la continuité que la FFE souhaite assurer : "Le sélectionneur ne sortira pas de nulle part : il est d'ores et déjà dans l'équipe de techniciens qui ont accompagné les Bleus ces derniers mois".


Daniel Koroloff

À lire également...

Réagissez