Les Bleus à la peine chez les Jeunes Cavaliers, les Britanniques prennent de l’avance

Grâce notamment au sans-faute d'Harry Charles, en tête du championnat individuel, les Britanniques ont pris le leadership de la compétition par équipes.
Crédit : PSV/Morel

Jeudi 12 juillet - 19h54 | À Fontainebleau, Lucas Tracol

Les Bleus à la peine chez les Jeunes Cavaliers, les Britanniques prennent de l’avance

Cet après-midi sur le Terrain d’honneur du Grand Parquet, les Jeunes Cavaliers de saut d’obstacles ont repris la compétition après une journée de repos. Ils se sont élancés sur la première manche de la compétition par équipes du championnat d’Europe Longines FEI, un rendez-vous qui a d’ores et déjà fait le tri. Sur le parcours dessiné par Grégory Bodo, les fautes se sont en effet enchainées, ce qui n’a pas empêché aux Britanniques de prendre de l’avance, suivis par l’Allemagne et le Danemark. Mal embarquée dans la compétition, la France n’a pu inverser la tendance cet après-midi… 

 - Les Bleus à la peine chez les Jeunes Cavaliers, les Britanniques prennent de l’avance

Parmi les sept sans-faute de l'épreuve, Jessica Toelstang est provisoirement deuxième du championnat.
Crédit : PSV/Morel

Pas de doute, ce championnat d’Europe Longines FEI de saut d’obstacles Jeunes Cavaliers ne sera pas au rabais ! Présentée par CWD, la compétition a aujourd’hui largement rebattu les cartes, puisque seuls sept des quatre-vingt-six couples au départ ont réussi le sans-faute. Technique, le tracé imaginé par Grégory Bodo n’a pas piégé les chevaux à outrance, en témoignent les vingt parcours à quatre points seulement, et les quatre éliminations. Pour le pilote français Arthur Le Vot, il s’agissait là d’un tracé savamment dosé. “Avec Thierry Pomel et mon entraineur Bertrand de Bellabre, nous avons trouvé à la reconnaissance le parcours super. Il obligeait les cavaliers à bien monter, sans mettre les chevaux dans le rouge. Les obstacles étaient espacés, et il n’y a pas eu de juge de paix mais des fautes un peu partout. La piste est très bonne, et il n’y a rien à redire sur le travail du chef de piste et de l’organisation”. 
 
Si les Belges avaient pris l’ascendant mardi, ils ont aujourd’hui chuté de quatre rangs, comptant deux parcours à huit points signés Gilles Thomas et Dieter Vermeiren, les deux cavaliers qui avaient pris la tête individuelle du championnat à l’issue de la Chasse, ainsi qu’un quatre points de Jeroen de Winter. 

La contre-performance de la Belgique a fait les affaires de la Grande-Bretagne, qui a pu oublier la défaite face à la Croatie dans la demi-finale de la Coupe du monde de football. Le quatuor venu d’Outre-Atlantique a pris la tête des opérations ce soir, malgré trois parcours à quatre points signés Graham Babes associé à Boucheron, William Fletcher sur Persimmon, ainsi que Amy Graham avec Wishes. Heureusement, les représentants de l’Union Jack ont pu compter sur la prestation impeccable de Harry Charles sur son fils de Casall, Vivaldi du Dom. Demain après-midi dans la seconde manche de la compétition par équipes, les représentants de l’Union Jack auront toutefois fort à faire puisqu’ils ne devancent les Germaniques que de 5,65 points. 
Sixième le premier jour, la Mannschaft a en effet pu remonter de quatre rangs aujourd’hui, au mérite du sans-faute de Cedric Wolf sur Cho Chang J et des quatre points de Mylen Kruse associée à Concas et Jesse Luther avec Quinley. Même leur pilier Justine Tebbel n’est pas parvenue à sortir indemne de la piste, puisqu’elle a fauté en fin de parcours et écopé d’un point de temps dépassé avec le surpuissant neuf ans, Light Star. 
 
Les Danois ont pu conserver leur quatrième place provisoire, et devancent désormais l’Autriche et la Belgique.

Pas un sans-faute chez les Français…

Pas un sans-faute chez les Français… - Les Bleus à la peine chez les Jeunes Cavaliers, les Britanniques prennent de l’avance

Meilleur français aujourd'hui, Paul Delforge a commis une faute sur le double.
Crédit : PSV/Morel

Mardi, l’entame de la compétition ne s’était pas déroulée au mieux pour les Tricolores, même si Arthur Le Vot avait réalisé une superbe prestation. Parti en individuel, le Rhônalpin Jean Xhémal s’est fait piéger par la palanque n°3, ainsi que par la rivière, dans laquelle sa délicate Reine de Maucourt a franchement réceptionné. 
 
Pour ce qui est du quatuor choisi par le chef d’équipe Thierry Pomel, Paul Delforge a ouvert la marche avec une faute sur l’entrée du double n°5, associé à l’énergique Terre du Banney. Rageant pour le Franc-comptois et sa baie, qui se sont joués de toutes les autres difficultés, y compris de la difficile dernière ligne triple-oxer. Score plus lourd pour Lalie Saclier et Tescari’Jac, à qui la ligne de la rivière a coûté cher. Une faute sur le vertical n°6 les a certainement déstabilisés pour l’abord de la rivière, sur laquelle ils ont lourdement fauté. À ces deux erreurs s’est ajoutée une barre à terre sur l’entrée du triple. 
Ça n’a pas été mieux pour Romane Garcia et Phlox, pour qui l’oxer n°8 et les trois éléments du triple ont été fatals. 
 
Dernier cavalier de cette équipe de France en difficulté, Arthur Le Vot n’a pu réitérer sa performance de mardi. Avec Vinchester, le cavalier de vingt-et-un ans qui participe à son premier et dernier championnat Jeunes a laissé à terre deux barres sur les oxers placés dans les combinaisons, des fautes qu’il explique très bien. “Je pense que mes deux erreurs sont dues à un manque de relâchement. Les fautes sont exactement les mêmes ; deux fautes de trajectoires sur des deuxièmes plans d’oxer. Elles sont complètement pour moi, mon cheval a très bien sauté. Comme me l’ont dit Thierry Pomel et Bertrand de Bellabre, je devrais un peu plus laisser faire Vinchester. Même si ce n’est pas sur un championnat que l’on doit apprendre de ses erreurs normalement, cela me permet tout de même de progresser”.
 
Les résultats par équipes ici 

Côté individuel, Harry Charles reprend les rênes

Au terme de ces deux premiers parcours, le Belge Gilles Thomas a donc perdu la tête provisoire du championnat individuel, qu’il avait réussi à prendre après un superbe parcours dans la Chasse. Avec deux fautes aujourd’hui, il pointe désormais à la dix-huitième place, et a laissé son leadership au Britannique Harry Charles, qui ne totalise qu’1,72 points grâce à l’excellent Vivaldi du Dom. Avec un peu moins d’un point de retard, la Danoise Jessica Toelstang est pour l’heure deuxième, devant l’Autrichien Felix Koller. 
Malgré une Chasse ratée et une quarante-deuxième place provisoire, Edouard Schmitz a superbement réagi cet après-midi, signant un excellent sans-faute sur Cortino. Le Suisse a ainsi fait un bond en avant, et figure désormais à la neuvième place. 


Les Bleus ont logiquement reculé, est le meilleur représentant français est pour l’heure Paul Delforge, vingt-sixième, soit deux rangs devant Arthur Le Vot, qui s’imposait en mai dans le Grand Prix du CSIO du Spring Break de GRANDPRIX Classic sur cette même piste.  
 
Le classement provisoire individuel ici 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter