Disparition brutale de Jan van Beek

Crédit : Scoopdyga

Lundi 09 juillet - 12h49 | Lucas Tracol

Disparition brutale de Jan van Beek

À seulement quarante-deux ans, le cavalier néerlandais Jan van Beek est décédé hier, ne pouvant se remettre d’une rupture d’anévrisme survenue vendredi. 

Tandis que le saut d’obstacles perd l’un des plus grands cavaliers de l’Histoire, Hans Günter Winkler, le concours complet est également endeuillé par la disparition de Jan van Beek. Âgé de seulement quarante-deux ans, le complétiste avait subi une rupture d’anévrisme vendredi, dont il n’a pu se remettre. 

Cavalier émérite, il avait défendu le drapeau néerlandais lors de trois championnats d’Europe et un championnat du monde. L’an passé, il avait pris la deuxième place du CICO 3* de Wiener-Neustadt grâce à la SBS de treize ans, Vamp du Monselet. Avec cette même jument, il se classait cinquième du cross indoor de Genève, en décembre. 

Jan van Beek était également entraineur des équipes Juniors et Jeunes Cavaliers de concours complet dans son pays. Dans le cadre de cette dernière fonction, il aurait dû être aux côtés de ses jeunes protégés aux championnats d’Europe Longines de Fontainebleau cette semaine. Malheureusement, le sort en a décidé autrement et les jeunes Oranje devront surmonter cette épreuve épaulés par le sélectionneur de l’équipe Poneys Mans Buurman, ainsi que la juge de dressage Francis Verbeek van Rooy et le cavalier international Tim Lips. 

GRANDPRIX adresse ses pensées les plus sincères aux proches de Jan van Beek.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter