L’été prend le contrôle

Quabri de l'Isle, bel alezan brulé dont la robe change l'été
Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 13 juillet - 17h01 | Maxence Magnin

L’été prend le contrôle

L’été et ses fortes chaleurs n’est pas une saison facile à supporter pour tout le monde et encore moins pour les chevaux. Si notre corps et notre comportement changent durant cette période, il en va de même pour nos amis les équidés. GRANDPRIX-Replay.com a donc fait le tour des changements qui s’opèrent chez le cheval durant l’été.   

L’humeur. Entre les fortes chaleurs et les insectes qui les embêtent, les chevaux et poneys ont de quoi changer d’humeur régulièrement durant l’été. Et pour le plus souvent, ils peuvent être lassés et énervés de toutes ces contraintes qui les dérangent dans leur quotidien. Il est vrai que si nous pouvons comprendre que la chaleur épuise moralement, devoir composer avec des petites bêtes qui nous entourent sans arrêt ne doit pas être chose facile. Et si votre monture n’a pas de vacances pendant l’été, comprenez aussi qu’elle ne soit pas bien contente ! Toutefois, une petite balade à la fraiche ou dans l’eau peut facilement faire changer cette mauvaise humeur. 
L’énergie. Inévitablement, l’énergie du cheval est en baisse à cause de la chaleur qui influe sur sa forme. Si des compléments alimentaires ou aqueux (comme les électrolytes) peuvent combler ce manque, il n’empêche que la chaleur atteint aussi nos chevaux. C’est pour ça qu’il est préférable de privilégier un endroit ombragé pour monter, l’idéal étant de partir en promenade en forêt ou de monter tôt le matin ou tard le soir (et encore !). Bref pour une fois, votre cheval a une bonne raison de ne pas avancer être aussi énergique que d’habitude. 
 

 - L’été prend le contrôle

Crédit : © Scoopdyga

La robe. C’est surement l’un de nos changements préférés durant l’été, surtout pour les alezans brulés. Eh oui, le soleil agit aussi sur les poils des chevaux et ils n’ont pas besoin de produits pour que ceux-ci changent de couleur naturellement. Les alezans brulés deviennent alors encore plus beaux que d’habitude (pour notre plus grand plaisir) et les chevaux à la robe claire (les gris principalement) doivent quant à eux se cacher ou mettre de la crème. La vie est parfois si injuste… Quant aux noirs pangarés et aux bais, le soleil vient simplement lustrer leur robe (ce qui est déjà bien, non ?). 
L’envie de travailler. Personne n’a envie de travailler pendant l’été. Avec ce soleil et la chaleur, il est évident que nous préférerions aller à la mer ou au bord d’une piscine. Ce sentiment est aussi partagé par les chevaux, qui aimeraient bien également partir en vacances ou du moins, ne pas travailler. En effet, nombreuses sont les fois où nous sentons nos montures beaucoup moins motivées pour travailler et avec qui il est plus difficile de coopérer dans le travail. Bref, les vacances pendant l’été sont essentielles pour tout le monde ! 
La perte d’appétit. Comme à chaque fois avec la chaleur, l’appétit s’en va pour laisser profiter la soif qui se fait quant à elle sentir fortement. C’est pour cela qu’il est très important de bien mettre à disposition beaucoup d’eau à vos chevaux pour qu’ils puissent s’hydrater en toutes circonstances. Et si votre monture mange moins pas de panique : l’été, nous préférons tous êtres rafraîchis plutôt que le ventre plein, non ?

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter