Des rebondissements et des Français en forme à Bramham

Julia Krajewski toujours leader à Bramham
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 10 juin - 00h26 | Pauline Chevalier, à Bramham

Des rebondissements et des Français en forme à Bramham

Pour cette longue et belle journée de cross, les émotions ont été intenses pour les teams français et européens. La bataille a été très belle sur un cross très bien construit, clair, difficile, technique et un sol travaillé parfaitement par une organisation au top et très soucieuse du beau sport. Les français sont en grande forme avec des parcours superbes et déjà un premier podium pour Gwendolen Fer et Romantic Love.    

Des classements modifiés dans les épreuves CCI3*

Des classements modifiés dans les épreuves CCI3* - Des rebondissements et des Français en forme à Bramham

Entebbe de Hus et Karim Laghouag en grande forme et 2ème!
Crédit : Pauline Chevalier

C’est le CCI3* sénior qui a ouvert les festivités de ce samedi. Les choses ont été tout de suite sérieuses et pourtant, Karim Laghouag a fait un ouvreur fantastique en signant un des rares maxi sans faute avec un Punch de L’esques en forme olympique. Derrière la bataille est rude et les déconvenues sont  présentes pour des couples plutôt habitués à ce genre de niveau comme Wiliam Fox Pitt et Luxury FH, Nicola Wilson et One two Many et du côté français Rodolphe Scherrer et Todd de Suzan. Avec une météo fraiche et un sol très travaillé, les montures ont pu courir sous un temps idéal et ainsi le maxi a été atteint près de dix fois ce qui est exceptionnel. L’allemande Julia Krajewski et Chpmunk FRH n’ont pas hésité et pas craqué : C’était une épreuve difficile sur laquelle il a fallu galoper franchement et dès le début du parcours. Mon cheval a été très généreux, très à l’écoute et j’ai pris du plaisir à dérouler le parcours malgré un mauvais saut sur l’entrée du premier gué. Je suis vraiment ravie de son comportement et de sa récupération. La cavalière allemande, maxi, demeure donc en tête devançant non plus Mathieu Vanlandeghem auteur d’un bon tour de cross mais prenant 6.4 pts de temps avec Trouble Fête*ENE-HN (huitième au provisoire désormais) mais Karim Laghouag et Entebbe de Hus. Le cheval revient dans une forme éblouissante et n’est pas loin du maxi lui non plus : Entebbe était très très bien. Après un épisode de méforme, nous avions des choses à prouver ici. Nous avons soigné une atteinte virale avec un protocole nouveau pour des choses que nous ne connaissions pas et là, on en voit les effets positifs car le cheval retrouve la pleine possession de ses moyens et surtout de sa forme physique. Je suis partie avec beaucoup d’avance et ainsi j’ai pu sécuriser la fin du parcours. Les deux chevaux ont très bien récupéré mais il reste la deuxième visite vétérinaire et le cso demain. C’est William Fox Pitt qui prend la troisième place avec Oratorio II, un jeune cheval qui courrait là son premier format long. C’est un cheval qui est arrivé dans mes écuries à six ans. Il était déjà grand et fort et il a encore grandit pendant son année de sept ans. C’est un gros galopeur, très honnête, à l’écoute qui même s’il est toujours en progression était très excité de courir ici. Bramham est toujours un test important pour les chevaux un peu verts car l’ambiance de la piste de dressage et d’hippique  sur l’herbe et la difficulté du cross sont des épreuves importantes. Andrew Nicholson et Swallow Springs le talonne devant Bill Levett et Lassban Diamond Lift et Kitty King sur Vendredi Biats. Pour les autres tricolores, la coéquipière française Gwendolen Fer et Traumprinz font une belle remontée suite à un maxi de toute beauté et facilité et se classent septième. Cédric Lyard et Unum De Or sont treizième. Karim et Punch remontent plus de trente places et sont désormais vingtième juste devant Cédric Lyard et Uhlan de l’Epine.
 
 

Thibault Fournier toujours meilleur jeune de moins de 25 ans

Thibault Fournier toujours meilleur jeune de moins de 25 ans - Des rebondissements et des Français en forme à Bramham

Dargun et Emily King sans soucis sur le cross des moins de 25ans
Crédit : Pauline Chevalier

Du côté des jeunes, la bataille fut rude aussi. Si Emily King a tenu son rang de leader avec Dargun en signant un beau maxi, le podium est modifié ensuite suite à l’élimination de Katie Bleloch sur Bulano, et le refus de Caroline Martin et Danger Mouse. Cela profite à Sam Ecroyd et Cooley Currency et au français Thibault Fournier et Siniani de Lathus. Mon cheval était un bon cheval très attentif et précautionneux, confie la fille de Mary King avec enthousiasme. Il était en confiance et moi aussi. Nous avons été arrêtés un bon moment mais j’avais mes repères et le cheval est très bien reparti. Sam était lui plus expérimenté sur ce terrain car il est venu il y a deux ans. Je savais qu’il fallait des chevaux réactifs avec de la galopade et une grosse qualité de sauts. Mes deux chevaux sont comme ça. Bramham est aussi un parcours qu’il faut vraiment très bien monté car la chute est vite arrivée. Cooley est un cheval dur et grand. Il était fatigué à l’arrivée et pourtant il se donnait pour bien sauter et repartir encore après les dix minutes. La satisfaction était aussi immense pour Thibault Fournier venu l’an dernier mais qui avait chuté sur la combinaison de pointes Equi-trec alors qu’il était en tête du dressage. Une fois que j’avais passé cette combinaison de début de tour, j’étais vraiment soulagé et j’ai pu mieux aborder le parcours. Mon cheval a très bien sauté. Ce n’est que son quatrième format long mais je sentais qu’il pouvait le faire facilement, qu’il avait la galopade et la tenue pour cela. C’est chose faîte et désormais, j’espère que le cso se passera bien. Marie-Caroline Barbier et Picasso d’Oréal sont septième et Stéphane Landois et Uh la Up de Crazy neuvième. Déception pour Alexis Goury qui fait un refus avec Trompe l’œil D’Emery tandis que Thibault Champel et Quentin Faucheur chutent et que François Pons est encore bloqué par les troncs sur trous.
 

Gwendolen Fer deuxième pour une seconde de temps

Gwendolen Fer deuxième pour une seconde de temps - Des rebondissements et des Français en forme à Bramham

Belle 2ème place pour Gwendolen Fer et Romantic Love
Crédit : Pauline Chevalier

Le CIC3* se terminait aujourd’hui avec l’épreuve de cso ce matin où il y eu peu de sans faute et le cross ce soir. Nicola Wilson et Bulana n’ont pas pris part à ce dernier test, préparant avec le dressage et le cso leur déplacement à Luhmühlen. Le parcours a été difficile avec beaucoup de fautes car les couples étaient moins expérimentés. Seuls quatre couple ont réalisé le maxi et malheureusement pas Gwendolen Fer qui n’avait pas droit à la seconde de trop pour l’emporter. Avec pourtant le même score que Izzy Taylor sur Be Touchable, la cavalière toulousaine laisse la victoire et prend le premier accessit. Mais la satisfaction est quand même présente car Romantic Love a été très bon tout le week-end. Romantic est très régulier et a parfaitement rempli son contrat avec un sans-faute au cso et un excellent cross. C’est sûr que cette seconde de trop fait mal mais c’est comme ça. Son objectif est à long terme avec Aix la Chapelle et ensuite on espère une sélection pour Tryon. C’est le japonais Toshiyuki Tanaka en selle sur Talma d’Allou (ancienne monture de Sébastien Chemin) qui complète le podium avec un double sans faute maxi. Les autres français ont malheureusement accusé un ou deux refus sur le cross et c’est donc une grosse déception notamment pour Thibault Vallette et Qing du Briot*ENE-HN.
 
Demain, la visite vétérinaire débutera à 9h pour les jeunes cavaliers puis ce sera le cso à 11h pour les jeunes et 12h45 pour les séniors.
Tous les résultats :http://www.bdwp.co.uk/bra/18/
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #97 GRANDPRIX n°97 JUIN

GRANDPRIX #97

(GRANDPRIX n°97 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter