Top des raisons de faire des longues rênes

Crédit : © ABC du Cheval

Vendredi 01 juin - 16h39 | Maxence Magnin

Top des raisons de faire des longues rênes

Bien trop peu connue du grand public et des pratiques habituelles de l’équitation, la longue rêne est pourtant une activité qui regorge de qualités et de bénéfices, pour le cavalier comme pour le cheval. Grand Prix Replay a donc réalisé un top des raisons pour se mettre à pratiquer cette discipline, qui s’effectue à côté du cheval et non sur la selle.   

  • Cela change du quotidien. Fatigué de devoir aller monter son cheval presque tous les jours de la semaine, de devoir refaire les mêmes exercices et alterner avec un peu de longe et de ballade ? Bousculez votre quotidien avec la mise en place de longues rênes de temps en temps ! 
  •  
  • Reprendre confiance dans sa relation avec le cheval. Pour vous accepter aussi proche de vous et qui plus est derrière vous, votre cheval doit vous faire une confiance absolue. Une fois cette étape réalisée, le champ des possibles pour réaliser un tas de choses avec lui s’élargit alors.
  •  
  • Assouplir sa monture. Même si vous n’êtes pas sur son dos, de nombreux exercices qui sont réalisables à cheval se font aussi à pied, en longues rênes. À force de travail et de répétition, votre cheval s’assouplira encore plus que si vous étiez sur son dos. 
  •  
  • Quand le sol est trop gelé. Lorsque les conditions climatiques sont rudes pour monter à cheval, il est tout de même possible de trouver d’autres alternatives. Les longues rênes en sont une, afin d’éviter de tourner en rond avec la traditionnelle longe. 
  •  

  • Reprendre les chevaux délicats. Si certains chevaux sont dans une passe difficile de leur vie et que la monte ne leur correspond plus, les longues rênes sont un moyen d’effectuer une transition temporaire afin de comprendre le cheval et de l’approcher différemment. De nombreux chevaux qui étaient « plantés » ont pu revenir en meilleure santé (physique comme mentale) suite à un travail de longue haleine en longues rênes. Il suffit d’être patient en longues rênes. 
  •  
  • S’amuser sans avoir forcément envie de monter. Si vous n’êtes plus friands de l’équitation classique ou que vous en pouvez plus monter à cheval pour diverses raisons, rien n’est fini pour autant. L’équitation ne se pratique pas que sur le dos d’une monture et vous pouvez vous amuser avec un cheval tout en étant simplement à côté de lui. 
  •  

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter