Nikel de Presle change de selle

Nikel de Presle était auparavant monté par Timothée Anciaume.

Mardi 29 mars - 11h48 | AnneClaireL

Nikel de Presle change de selle

Précédemment monté par [Timothee Anciaume], avec lequel il avait décroché une troisième place lors d'une épreuve du CSI 5* de Lyon en octobre dernier, [Nikel de Presle] change de cavalier et évolue désormais sous la selle de [Raphael Goehrs], installé dans les Yvelines, au Haras de Louravi.


 
« Je ne souhaite pas trop m’étendre sur les raisons du changement. Nous avons choisi de confier Nikel à Raphaël Goehrs car il habite près de chez nous. Par ailleurs, nous l’avions vu en concours quatre étoiles à Bourg-en-Bresse et Montpellier, et nous avions apprécié son équitation », explique Anne-Marie Hue, la propriétaire. « Je monte déjà trois chevaux de sept ans de l’élevage. Je suis sur place, et nous travaillons ensemble depuis quelques mois », ajoute Raphaël Goehrs.

 
« J’ai de la chance de passer après Timothée, car le cheval est très dressé, hyper concours. Il a fait une super saison. Là, on est vraiment dans la performance, le cheval est déjà formé. Et si ça ne va pas, ça ne pourra être que de ma faute ! », commente le cavalier, conscient de la qualité du cheval qu’on lui confie.  

 
L’affaire s’est conclue à l’issue du Grand National d’Auvers, la semaine dernière, et l’objectif de cette nouvelle collaboration est claire : « Faire du haut niveau », annonce Anne-Marie Hue. Et d’ajouter : « On a encore refusé de le vendre la semaine dernière. Notre ambition est donc clairement le haut niveau. C’est ce qu’il y a de plus intéressant ».
Ainsi, le nouveau couple espère participer à de beaux concours. « Raphaël fera d’abord quelques petits concours pour se mettre bien avec le cheval, puis il partira sur les plus grosses épreuves. Nous sommes prêts à l’aider pour ça. Nous envisageons d’ailleurs de lui financer un stage », avance-t-elle. « Pour commencer, je serai à Jardy pour le Grand National, dans quinze jour », annonce Raphaël Goehrs. « Puis, il faudra qu’on en discute avec Thierry Pomel, mais j’aimerais avoir la possibilité de courir à San Giovanni. » 

 
Aux côtés de Mistral de Ravalet, Nikel de Presle sera un allié de choix pour Raphaël Goehrs. « Comme tous les chevaux de la souche, Nikel n’a pas de problème de santé. Il peut enchaîner trois jours de concours sans problème, ce qui est un atout pour courir les gros concours », poursuit la propriétaire. A dix ans, Nikel de Presle semble donc promis à un bel avenir, comme Kho de Presle, monté par Jerome Hurel, parti aux Etats-Unis, sous la selle de la fille du maire de New-York, Georgina Bloomberg. « Nous avons également une sœur de Nikel et Kho, Q’Hornada d’Elle, qui est très prometteuse », souligne Anne-Marie Hue. 

 
En attendant de voir éclore un nouveau crack, la propriétaire se dit ravie de sa nouvelle collaboration avec Raphaël Goehrs. Tout est en place pour décrocher de belles victoires. A suivre, donc.   

 
 
ACL

À lire également...

Réagissez