Simon Delestre défie le numéro un mondial à La Baule

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 17 mai - 14h27 | À La Baule, Lucas Tracol

Simon Delestre défie le numéro un mondial à La Baule

En milieu de journée à La Baule, les cavaliers engagés dans le CSIO 5* de La Baule se sont affrontés dans une épreuve de vitesse à 1,50m. Après Bosty en ouverture, c’est à nouveau un Français qui l’a emporté puisque Simon Delestre a été le plus rapide sur Sultan de Beaufour, devançant le numéro un mondial Harrie Smolders sur Zinius et Paul Estermann associé à Curtis Sitte. 

Déjà deux Marseillaises sur le Stade François André ! En ce premier jour de compétition, les Bleus ont supplanté la concurrence en s’emparant des deux épreuves au programme. Si Roger-Yves Bost a été le meilleur dans le premier rendez-vous de la journée, c’est bien Simon Delestre qui s’est imposé dans l’épreuve majeure. Sur des barres à 1,50m et un parcours qui en a piégé plus d’un, le Lorrain a été le plus rapide grâce à Sultan de Beaufour, un bai de douze ans par Cardento qu’il monte depuis peu mais avec qui l’entente est déjà excellente. Pour douze centièmes, le Lorrain s’est offert le luxe de devancer le nouveau numéro un mondial Harrie Smolders, associé au cheval numéro un sur le classement WBFSH, Zinius. Pour la Suisse, Paul Estrmann a terminé dans la même seconde, et complété le trio de tête grâce à Curtis Sitte. 
Invités à fouler la piste bauloise après le forfait d’Alexis Deroubaix, les Ardennais Alexandra Francart et le jeune Volnay du Boisdeville ont démarré fort, prenant la quatrième place devant l’Irlandais Shane Sweetnam sur Don’t Touch du Bois. Seuls sept couples sont parvenus à sortir de piste avec un score vierge, dont le Toulousain Aldrick Cheronnet sur Atlantys by Wisbecq. 
 
Sélectionné pour représenter la France lors de la Coupe des nations dimanche, Nicolas Delmotte a réalisé un sans-faute aux obstacles impeccable sur Ilex VP. Le couple n’a été pénalisé que d’un point de temps, tout comme Patrice Delaveau et Aquila*HDC, eux aussi en lice pour défendre la bannière française dans trois jours. 
L’épreuve ne s’est pas passée comme prévue pour Kevin Staut, qui a été éliminé après deux refus de Vendome d’Anchat*HDC sur l’entrée de double, un oxer sur bidet. Margaux Bost a elle préféré abandonner après une défense d'As de Papignies. 
 
Les résultats ici 
 

À lire également...

Réagissez

  • mire - le 17/05

    top les Français , mais ravi pour Alexandra Francart , elle monte si bien

Le mag

GRANDPRIX #96 GRANDPRIX n°96 MAI

GRANDPRIX #96

(GRANDPRIX n°96 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter