“L’équipe de France est un groupe uni en toutes circonstances !”, Michel Asseray

Le staff de l'équipe de France veut continuer d'avancer à quelques semaines des Mondiaux.
Crédit : Pauline Chevalier

Mardi 15 mai - 08h20 | Pauline Chevalier

“L’équipe de France est un groupe uni en toutes circonstances !”, Michel Asseray

Après le week-end compliqué à Chatsworth, le staff français doit revoir quelques plans initiaux des couples susceptibles de défendre la France aux prochains Jeux Equestres Mondiaux à Tryon.

Michel Asseray, Directeur technique national en charge du complet fait le bilan du week-end des Bleus à Chatsworth : 

“Ce week-end a été riche en émotions en tout genre effectivement. Le concours était de qualité, comme d’habitude, technique et dans une grosse ambiance. Le saut d’obstacle nous a semblé peut-être plus gros. Nous sommes d’abord ravis de la prestation de Gwendolen Fer et Romantic Love (le couple termine cinquième, ndlr). C’était le concours prévu pour sa rentrée et nous sommes ravis de son comportement. Le cheval a été bon et à l’écoute dans les trois tests. Nous avons demandé à Gwendolen de ne pas chercher le maxi et elle l’a fait avec brio. C’est une excellente rentrée pour ce couple talentueux.
Astier Nicolas et Alertamalib’or ont littéralement crevé l’écran, insolents de facilité tout le week-end sur tous les tests c’était un plaisir de les voir courir. Le cheval est trop jeune pour Jeux équestres mondiaux mais son potentiel pour Jeux olympiques est énorme.
L’objectif aussi de ce concours était la finalisation de la qualification pour Thibaut Valette et Qing du Briot*ENE-HN. Même si l'hippique a été surprenant et nous a enseigné de nouvelles choses, la qualification est obtenue pour un de nos couples les plus solides.
Mathieu Vanlandeghem et Trouble Fêtes*ENE-HN ont réalisé aussi une bonne épreuve. Une chose est sûre, nous avons constaté que les chevaux étaient appliqués sur le plat mais très frais de faire du saut d'obstacles avant le cross, et nous devons donc retravailler cela.”

“Entebbe n'était pas dans son assiette”

“Les deux moments inattendus ont été l’élimination de Maxime Livio et Qualao des Mers et le comportement d’Entebbe de Hus associé à Karim Laghouag. Qualao était très bien sur l'hippique puis très frais sur le début du cross. Il a posé un pied sur un obstacle et en reculant pour se dégager il a mis son cavalier à terre. Ce n’est donc pas un épisode grave. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir pour la suite de sa saison et son potentiel. On va replanifier les choses dans le programme initial qui était le sien, mais il devrait courir la Pro Élite du Grand National du Lion d’Angers. 
​La mauvaise surprise du week-end est le comportement d’Entebbe. Le cheval n’était pas du tout dans son assiette. Pour l’instant nous n’avons pas d’explication. Nous allons essayer de comprendre et ensuite de remettre en place un programme avec Karim en vue des Mondiaux. 
En tout cas, nous avons apprécié le bon esprit d’équipe qui régnait au sein de l’écurie, des boxes. Les gars sont fiers de porter le maillot de l’équipe. Déjà à Vairano et encore à Chatsworth, c’est une ambiance fantastique que l’on partage avec les cavaliers et leurs équipes. Le groupe a été d’un grand soutien pour chaque coéquipiers. Bramham est bien sur toujours d’actualité mais on a constaté que nous avons encore du chemin pour réaliser notre ambition de médaille à Tryon.”
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #96 GRANDPRIX n°96 MAI

GRANDPRIX #96

(GRANDPRIX n°96 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter