Harrie Smolders fait honneur à son brassard dans le Grand Prix de Hambourg

Déjà classés dans le Grand Prix de Shanghai fin avril, Harrie Smolders et Don VHP Z ont pris leur revanche!
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Samedi 12 mai - 17h27 | Yeelen Ravier

Harrie Smolders fait honneur à son brassard dans le Grand Prix de Hambourg

Habillé du brassard de numéro un mondial depuis une semaine, Harrie Smolders n'a pas tardé à le faire valoir ! Le Néerlandais vient de remporter la cinquième étape du Longines Global Champions Tour à Hambourg, au nez du local Maurice Tebbel et Martin Fuchs.

La cinquième étape du Longines Global Champions Tour de la saison a lancé son coup d'envoi cet après-midi, à 15h45, à Hambourg, en Allemagne. Sous un magnifique soleil et entourés d'une foule de spectateurs visiblement très connaisseurs, trente-cinq cavaliers se sont disputés la victoire. Comme il en a l'habitude, le chef de piste allemand Frank Rothenberger a proposé un parcours sérieux, misant sur les dimensions et un juge de paix délicat, la palanque orange numéro 3.

Ils ont été sacrément nombreux à faillir sur cet obstacle, à commencer par la jeune star du pays, Laura Klaphake. La Germanique, aux rênes de l'exceptionnelle Catch Me If You Can, n'a quitté la piste qu'avec cette faute. Même score pour Marcus Ehning et l'excellent Pret A Tout, ou encore Edwina Tops Alexander et Inca Boy van't Vianahof. Lourde chute en revanche pour Rolf-Göran Bengtsson. Vainqueur du Grand Prix ici même l'an dernier pour les adieux de l'inoubliable Casall Ask, le Suédois n'a pas su rassurer Oak Grove's Carlyle sur la rivière, placée en numéro 7. Le bai, pédalant et s'effrayant au-dessus de l'eau, ne s'est heureusement pas fait mal. Alors qu'il venait de réaliser un superbe passage dans l'épreuve précédente, le vice-champion olympique Glock's London, mené par son fidèle pilote Gerco Schröder, a arrêté en cours de route après une grosse faute sur l'entrée de triple. Malgré neuf points en fin de tour, bonne prestation pour l'atypique Davall, qui disputait le premier Grand Prix 5* de sa carrière et en duo avec Jur Vrieling depuis seulement sept mois.

Ils ont finalement été sept à réussir à sortir indemnes de ce parcours initial. Seul Français qualifié de l'épreuve, Julien Epaillard a été impeccable avec Giovani de la Pomme, avec qui il courait son premier Grand Prix 5* puisqu'il ne le monte que depuis quelques jours. Côté Allemands, seuls Maurice Tebbel et Christian Ahlmann, associés à Chaccos' Son et Tokyo, sont parvenus à signer le score vierge, bien soucieux de ravir leur public. Si Marc Houtzager n'avait pas écopé un petit point de temps dépassé, Harrie Smolders n'aurait pas été le seul Oranje du barrage. Le Néerlandais, en selle sur son ultra-régulier Don VHP Z, a fait honneur à son brassard de numéro un mondial ! Martin Fuchs, Jos Verlooy et Piergiorgio Bucci ont également signé le score parfait.

Le jeune Maurice Tebbel tente de défier le nouveau numéro un mondial

Le jeune Maurice Tebbel tente de défier le nouveau numéro un mondial - Harrie Smolders fait honneur à son brassard dans le Grand Prix de Hambourg

Julien Epaillard et Giovani de la Pomme ont disputé leur premier Grand Prix 5* ensemble.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Presque aussi délicat que la première manche, le barrage n'a pas été de tout repos pour les cavaliers. Ouvreur du barrage, Jos Verlooy et Caracas n'ont pu éviter une faute sur l'avant-dernier oxer, malgré un super chronomètre. Piergiorgio Bucci et Christian Ahlmann se sont eux heurtés à la fameuse palanque, toujours située en numéro 3. La franchissant sans mal, et parti dans un train intéressant, Julien Epaillard a péché sur le vertical en sortie de double ainsi que sur l'obstacle suivant. Bonne première fois tout de même pour le Tricolore et Giovani de la Pomme, qui terminent septièmes. 
S'élançant en début de barrage, Harrie Smolders avait déjà mis la pression ! Le nouveau numéro un mondial, aux commandes du bondissant Don VHP Z, a déroulé un parcours incroyable en 37"97. De quoi redonner un peu de crédit à la marge de vitesse de Don VHP Z, jadis discutée, l'étalon s'étant montré aussi rapide que ses adversaires. Maurice Tebbel et Chaccos' Son ont bien essayé de les devancer, sans succès. Bouclant le score vierge, le duo, dernière chance de victoire à domicile, a franchi la ligne d'arrivée avec plus d'une seconde de retard. Le seul à avoir abaissé le chronomètre a été Martin Fuchs. Terminant en 37"69, le Chaplin du jeune Suisse n'a pu éviter une faute en sortie de double, abordé très rapidement, et a dû se contenter de la troisième place.

Grâce à cette victoire, Harrie Smolders remonte au classement général du circuit, qu'il avait remporté l'an dernier, et se classe onzième. La tête est toujours détenue par Scott Brash, suivi d'Edwina Tops Alexander et Ben Maher. Le meilleur Français est Julien Epaillard, vingtième.
 

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 12/05

    Change pas , le Julien . Vouloir jouer la gagne avec un cheval qu'il découvre , pas forcément judicieux . M Guerdat peut être rassurer , un bon élément pour une coupe des nations .

Le mag

GRANDPRIX #96 GRANDPRIX n°96 MAI

GRANDPRIX #96

(GRANDPRIX n°96 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter