Badminton endeuillé par l'euthanasie de Redpath Ransom

Redpath Ransom courait le cross de Badminton sous la selle d'Alexander Bragg lorsqu'il s'est blessé et a dû être euthanasie.
Crédit : All-action.com

Mardi 08 mai - 17h17 | Léa Dall'Aglio

Badminton endeuillé par l'euthanasie de Redpath Ransom

Redpath Ransom avait 13 ans. La monture du Britannique Alexander Bragg a dû être euthanasiée à la suite d'une blessure survenue au cours du cross de Badminton, le week-end dernier. 

Le CCI 4* de Badminton, qui se tenait le week-end dernier en Angleterre, a été endeuillé par la mort de Redpath Ransom. Âgé de 13 ans, l'étalon du cavalier britannique Alexander Bragg a dû être euthanasié après s'être blessé en course. 

Redpath Ransom galopait entre les obstacles n°27 et n°28 du cross lorsque l'accident s'est produit, le touchant au ligament suspenseur de l'antérieur droit. Il a été immédiatement transporté à la clinique vétérinaire du site, où un spécialiste orthopédique l'a examiné et a déclaré irréparable sa blessure et que la chirurgie ne résoudrait rien. 

"Il souffrait beaucoup et le pronostic n'était pas bon. Nous avons dû prendre une grave décision", s'est exprimé son cavalier. 

 

Des Coupes des nations et du courage

Le hongre de 13 ans avait commencé sa carrière de concours complet sous la selle d'Alexander Bragg à l'âge de 6 ans. Le cavalier l'a fait évoluer du BE100 jusqu'au CCI 4*, niveau auquel le couple avait participé à Burgley en septembre 2016 et à Luhmühlen en juin 2017. Il avait aussi pris le départ à Pau, soldé par une élimination. Appartenant au stud-book anglo-européen, Redpath Ransom avait également représenté la Grande-Bretagne dans les Coupes de nations de Ballindenisk en 2014 et de Strzegom en 2017, où il avait signé son meilleur classement, à savoir une quatrième place. 

"Il était l'un des chevaux les plus courageux que j'ai jamais croisé et il me faisait entièrement confiance, s'est ému Alexander Bragg, qui le surnommait 'Reeko'. Il nous a donné, à moi, à ses propriétaires et à toute notre équipe, beaucoup de beaux souvenirs. Il va beaucoup nous manquer, et d'autant plus à Zagreb (l'autre monture du Britannique, ndlr). Ils ont grandi, voyagé, passé des vacances ensemble. Il est mort en faisant ce qu'il aimait le plus."
 
La rédaction de GRANDPRIX adresse tout son soutien à son cavalier, Alexander Bragg, et à ses propriétaires, Debbie Nuttall, Michael et Naomi Roe.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter