CDI 3* Vidauban : la rentrée des dresseurs

Alizée Froment, victorieuse à Vidauban. Ph. Pascal Lahure.

Mercredi 23 mars - 10h25 | AnneClaireL

CDI 3* Vidauban : la rentrée des dresseurs

Le Domaine des Grands Pins à Vidauban, accueillait ce week-end le premier CDI 3* de la saison internationale en France. Pendant quatre jours, les meilleurs cavaliers français de dressage en ont décousu avec leurs voisins européens, présents en nombre pour l’événement. L’occasion pour le sélectionneur national, Alain Francqueville, de confirmer certains couples d’avenir.


 
Du beau monde pour la première de l’année

 
Pour la première édition de ce Spring Tour, regroupant à la fois cavaliers de saut d’obstacles et cavaliers de dressage, le Domaine des Grands Pins a prouvé qu’il n’avait pas de quoi rougir face aux plus beaux terrains européens. Remarquable aussi bien du côté des infrastructures que de l’organisation, Bernadette Brune, responsable du Domaine, a fait un travail apprécié de tous. Pour ce premier CDI 3* de l’année en France, le public et les juges ont pu assister à un spectacle de qualité. « Nous avons eu une très bonne participation française mais aussi étrangère avec un plateau de concurrents qui a réjoui les juges, comme le Britannique Carl Hester, la Britannique Charlotte Du Jardin ou encore l’Espagnole Beatriz Ferrer Salat », souligne Alain Francqueville. Et cette forte présence étrangère a donné le ton dès les premiers jours d’épreuves puisque que dans le Grand Prix du vendredi, qualificatif pour le Grand Prix Spécial, neuf chevaux étaient au-dessus des 65%, résultats qui allait encore s’améliorer le dimanche avec onze chevaux au-dessus des 66% dans le Spécial.

 
Du côté des résultats, la cavalière espagnole Beatriz Ferrer Salat, remporte le Grand Prix qualificatif pour la Libre Grand Prix avec Fabergé. Le samedi, en nocturne, le couple réitère sa performance en remportant la reprise libre en musique avec une moyenne de 74,10%. Dans cette même épreuve, Rémy Issartel prend une jolie sixième place grâce aux 68,73% d’Hilton du Clotobie, suivi de près par Arnaud Serre avec Hélio II, huitième avec 67,98%. Le Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Spécial est quant à lui remporté par l’Allemande Charlotte Du Jardin avec Valegro et une moyenne de 73,723%. La cavalière a offert tout au long du week-end une véritable démonstration d’équitation. Avec une note générale de 74,667% dans le Spécial, le couple confirme sa bonne forme devant le Britannique Carl Hester avec Fernadez et une autre Allemande, Brigitte Wittig en selle sur Biagiotti WW.

 
Un bilan positif pour les tricolores

 
La plupart des couples français faisaient à Vidauban leur rentrée après la trêve hivernale et Alain Francqueville s’est dit satisfait du nombre de participation de cavaliers locaux du Sud de la France. «  Je suis content de la participation française même si nous avons subi quelques pertes avant le début des épreuves ». En effet, trois couples ont dû déclarer forfait pour des raisons de santé : Sébastien Duperdu et Passe Partout, Muriel Foy et Top de Niro ainsi que Stéphanie Childéric avec ses deux chevaux Frido 17 et Vito VDL.

 
Dans le Grand Tour, le couple formé par Stéphanie Brieussel avec son cheval de huit ans, Werner, a confirmé tout le bien qu’Alain Francqueville pensait de lui, « l’arrivée de ce couple est une grande satisfaction et ses résultats du week-end pour sa première sortie au niveau Grand Prix ont vraiment légitimé sa place dans le groupe JO », insiste-il. Dans le Grand Prix, le couple obtient une moyenne prometteuse de plus de 65% malgré une grosse faute survenue dans un piaffer. « Les juges ont noté son haut potentiel et le cheval a prouvé que l’on pourra compter sur lui. C’est un travail d’équipe entre l’entraîneur de Stéphanie, Dominique Brieussel, Hans Peter Minderhoud, chez qui elle va travailler régulièrement et moi-même ». Dans le Grand Prix Spécial, Stéphanie Brieussel et Werner obtiennent la très belle moyenne de 68,167% leur permettant de prendre la sixième place et d’obtenir une autre qualification pour les championnats d’Europe de Rotterdam.

 
Dans le Petit Tour, Alizée Froment, s’est illustrée avec Naxos du Coussoul en se classant huitième le premier jour avec une note de 66,368% dans le St Georges, mais surtout en remportant la Libre Inter I avec une moyenne de 69,43%. « Je suis très contente du comportement de Naxos sur les deux reprises car c’est un cheval qui peut être un peu explosif et je ne m’attendais pas à être classée dans le St Georges qui n’est pas une reprise qui lui correspond très bien », explique Alizée Froment avant d’ajouter : « Je suis d’autant plus satisfaite que je ne devais pas l’engager sur ce CDI mais finalement Alain Francqueville m’a convaincue et je ne regrette vraiment pas. Dans la reprise en musique, Naxos a été adorable, tout semblait tranquille et facile, je me suis rarement fait autant plaisir sur une épreuve », confie la jeune cavalière. Absente de la deuxième semaine de compétition à Vidauban en raison d’un stage aux Bréviaires avec les poneys, Alizée Froment sera cependant présente lors du concours Pro Elite du Mans qui aura lieu mi-avril au Boulerie Jump.

 
 
Elodie Muller

À lire également...

Réagissez