Direction l’Extrême-Orient pour le Longines Global Champions Tour

Crédit : LGCT / Stefano Grasso

Mardi 17 avril - 14h42 | Agathe Normand

Direction l’Extrême-Orient pour le Longines Global Champions Tour

Après la Floride, le Longines Global Champions Tour atterrit en fin de semaine à Shanghai, en Chine, pour la troisième étape de la compétition, qui s’annonce intense.

Les enjeux
Trois jours de compétition acharnée se dérouleront du vendredi 20 au dimanche 22 avril. Trente des meilleurs cavaliers mondiaux s’affrontent de nouveau, deux semaines après avoir fait escale en Floride. Scott Brash mène pour le moment la danse, à 13 points devant la vainqueure australienne de l’étape précédente, Edwina Tops-Alexander. Ils ne s’en laisseront sans doute pas conter : ces deux cavaliers ayant remporté par deux fois la prestigieuse compétition, ils rêvent désormais d’un troisième couronnement et seront difficiles à battre. Pieter Devos, à 7 points seulement derrière le Britannique, semble également au meilleur de sa forme.

A ne pas manquer
Après avoir remporté l’édition 2017 du LGCT et l’étape de Shanghai en 2015, Harrie Smolders sera plus dangereux que jamais, de retour dans la compétition pour les Pays-Bas, associé au redoutable Don VHP Z. Vainqueur de l’épreuve de Shanghai l’an passé, l’Italien Lorenzo de Luca fera partie des hommes dangereux de cette édition, tout comme notre Simon Delestre national. Sans-faute à Miami la semaine dernière, le Qatarien Bassem Hassan Mohammed pourrait bien renouveler son exploit. Méfiance.
Attention aussi au retour de l’Allemand Ludger Beerbaum. Après une blessure, il revient sur le devant de la scène internationale à Shanghai, et pourrait donner du fil à retordre aux compétiteurs. On notera que Beezie Madden, après avoir survolé la finale Coupe du monde ce week-end, ne fera pas le déplacement à Shanghai.

Les Bleus
Le trio Roger-Yves Bost, Kevin Staut et Simon Delestre sera de la partie pour défendre les couleurs françaises. Après les résultats mitigés de Miami, les Tricolores vont devoir se ressaisir s’ils veulent reprendre les rênes de la compétition.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter