L’Irlande et l’Allemagne concluent le BIP 2018

Crédit : Camille Kirmann

Lundi 16 avril - 09h45 | À Fontainebleau, Camille Kirmann

L’Irlande et l’Allemagne concluent le BIP 2018

Après la victoire des Tricolores dans la Coupe des nations du Bonneau International Poney, tous les espoirs étaient permis pour l’équipe de France dans les Grands Prix CSIP et CSIOP, mais malgré plusieurs tricolores au barrage, ce sont finalement l’Irlande et l’Allemagne qui ont marqué de leur empreinte cette dernière journée de compétition à Fontainebleau !  

Robyn Moran dans le Grand Prix du CSIP

Sur les quarante-huit partants du Grand Prix CSIP couru en fin de matinée, seules deux cavalières ont réussi à se qualifier pour le barrage ! La Française Mélodie Hernandez tout d’abord, partie en ouvreuse, puis la trente-huitième cavalière du listing, l’Irlandaise Robyn Moran, associée à Moores Pride. Mélodie ayant mis trois barres au sol sur son premier parcours, la cavalière à la veste verte a profité de cette latitude pour soigner son parcours et l’emporter.

Pour huit binômes, le sans-faute était à portée de main mais beaucoup ont fauté sur le très fragile double numéro dix, qui a mis à mal certains couples. Parmi les couples appelés à la remise des prix, quatre tricolores dont Raphael Sales, auteur du parcours à quatre points le plus rapide avec Océan de Bourdons et donc troisième au final. Suivent ensuite Emma Koltz sur Umpalumpa de Bory (4e), Zoé Wellenreiter associée à Rocket de la Courance (5e) et Romane Lubrez avec Totem du Martray (8e).
La discrète Robyn Moran a tout de même souhaité remercier les organisateurs du BIP, “un concours qui m’a beaucoup plu, je suis très fière du comportement de mes poneys !”

Arthur Delplace troisième du Grand Prix CSIOP

Si deux des cinq cavaliers du barrage du Grand Prix CSIOP étaient Français, la victoire finale est revenue à la toute dernière partante, l’Allemande Léa-Sophia Gut, très ambitieuse sur sa dernière ligne avec Salvador IV.
Arthur Delplace signe la meilleure prestation tricolore aux rênes de sa Tralala des Salines, avec un double sans-faute, montant sur la troisième marche du podium derrière l’Irlandaise Katie Power sur Knockroe Little Mike. Arthur montait samedi l’épreuve individuelle, tandis que Léa-Sophia comme Katie pouvaient déjà s’enorgueillir d’un double sans-faute dans la Coupe des nations, qui a apparemment été une bonne préparation. 
À l’issue d’un bon Grand Prix, Margaux Courdent et Un Champion Delalande terminent cinquièmes. Derrière eux, Ilona Mezzadri (Callas Rezidal Z), Romane Orhant (Quabar des Monceaux) et Valentin Gourmaux (Tamise de Thebergeais) étaient les plus rapides des sept paires à quatre points. Si la plupart des fautes ont été commises sur le gros oxer numéro onze en descente, Ilona comme Romane ont écopé d’une faute sur la rivière. 

Léa-Sophia Gut se montrait très satisfaite de ses poneys : “Fairy Tale (hier dans la Coupe, ndlr) et Salvador ont très bien sauté, le terrain n’est pourtant pas facile ici à Fontainebleau. C’est la troisième année que je viens, j’aime vraiment ce concours !”.
Le sélectionneur national Olivier Bost était lui aussi globalement satisfait du week-end et, bien sûr, de la victoire française hier dans la Coupe des nations. Il emmènera dès la semaine prochaine une équipe sur le CSIOP de Gorla Minore.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter