Grand National : Old Chap s’impose une nouvelle fois à Auvers

Eugénie Angot gagne à Auvers. Ph. Jennifer Decamp.

Mardi 22 mars - 11h13 | ma.thierry

Grand National : Old Chap s’impose une nouvelle fois à Auvers

Auvers est décidément une destination qui réussit à [Old Chap Tame]. Après sa première grande victoire sous la pluie en août dernier lors du CSI2* d’Auvers, c’est maintenant sous le soleil, pour la première étape du Grand National, que le bondissant fils de Carthago s’est imposé pour le plaisir de son naisseur Denis Brohier (élevage de Tamerville), venu en voisin avec son copropriétaire Patrick Bizot.


 
Avant le barrage, l’organisateur Alain Hinard a rendu un bel hommage au célèbre speaker et romancier Christian Delâge, « un homme qui ressemblait à Auvers, il était simple et proche des gens. » Alain a ensuite ouvert les festivités du barrage opposant dix concurrents. « Nous avions demandé à notre chef de piste Jean-Paul Lepetit un minimum de dix barragistes, il est vraiment trop fort ! »

 
Première à s’élancer, [Eugenie Angot] boucle son tour sans-faute en 39’28. Personne ne réussira à aller plus vite qu’elle sauf son ancien conjoint [Patrice Delaveau] qui termine avec deux secondes de moins, mais une faute de postérieur sur le dernier et finit cinquième. En selle sur l’excellente [Ornella Mail] (Lando), Patrice s’est montré trop gourmand sur le dernier vertical. Dommage pour tous les parieurs qui lui avaient fait confiance car à trois contre un, il avait la meilleure cote. La grande nouveauté ce week-end, c’était bien sûr les paris sportifs en ligne. «  J’ai une amie qui vient de m’appeler, elle avait joué pour dix euros Old Chap gagnant, elle a gagné 200 euros ! », lance Denis Brohier.

 
À la deuxième place, on retrouve de nouveau la famille Angot avec le beau-frère d’Eugénie, Florian, qui montait Made in Sémilly. « J’ai été gêné par les photographes sinon j’aurais pu gagner », a-t-il commenté amèrement au paddock. Florian termine son tour en 40’01. Sur la troisième marche du podium monte le jeune Mathieu Laveau avec Lambre du Chêne, en 41’70. Le champion de France, [Alexis Gautier] prend la quatrième place avec le fringuant Helios de la cour. Sixième, le Lorrain Jean-Michel Gaspard sur Ocento du Lerchenberg faute sur le numéro un. Il avait une cote de 75 contre un. « Je monte Ocento depuis qu’il a quatre ans. C’est, avec son classement sur le Grand National de Lure l’an dernier, l’un de ses meilleurs résultats. Je ne sais pas trop comment va se passer cette saison car il est à vendre par mes employeurs, propriétaires et sponsor, le Haras du Lerchenberg », confiait Jean-Michel, qui avait emmené toute se petite famille monter à Auvers.

 
« La tournée des grêlons ne porte pas bien son nom car nous n’avons eu que deux jours de pluie sur les trois semaines », a commenté [Alexandra Francart], ravie de ses classements et de l’accueil normand. « Eugénie Angot était en Italie pour faire la nouvelle tournée de Follonica. Le terrain n’était pas bon, elle est donc revenue vers une valeur sûre, et je tiens à la remercier ! », a lancé Alain Hinard, qui clôturait en beauté ses trois week-ends de concours. Après deux premières éditions déficitaires, ce charismatique organisateur espère revenir à l'équilibre cette année. Le Challenge Jeune est remporté par Mathieu Laveau, meilleur jeune de cette étape devant Guillaume Batillat et Hugo Breul. Prochaine étape le 8avril à Jardy.

Jennifer Decamp

À lire également...

Réagissez