Coup de tonnerre à Bercy !

Laura Graves était attendue pour cette finales, et elle a donné le ton !
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 13 avril - 19h21 | À Paris, Lucas Tracol

Coup de tonnerre à Bercy !

Premier des deux rendez-vous pour les finalistes de la Coupe du monde de dressage, le Grand Prix s’est déroulé cet après-midi dans l’AccorHotels Arena. Si comme souvent, Isabell Werth et Weihegold partaient favorites, les numéros un mondiales ont dû s’avouer vaincues et le match a finalement tourné à l’avantage de l’Américaine Laura Graves juchée sur l’excellent Verdades. Seul Français au départ, Ludovic Henry a lui pris la treizième place avec une reprise juste sous la barre des 70%. 

On attendait ce duel avec impatience, et Laura Graves a été sans pitié cet après-midi à Paris. Dans le Grand Prix, premier des deux actes de la finale de Coupe du monde de dressage, l’Américaine s’est imposée de main de maitre, au terme d’une reprise sans fausse note sur son fidèle Verdades. Sur le hongre de seize ans, la trentenaire a ainsi obtenu la note de 81.413%. Pour la totalité des juges, cette prestation méritait la première place, et seuls deux d’entre eux ont jugé la reprise du couple américain en deçà des 80%. 
Archi favorite pour cette finale, la numéro un mondiale Isabell Werth et son exceptionnelle Weihegold ne se sont pas montrées sous leur meilleur jour aujourd’hui, et ont donc du s’avouer vaincues. Malgré de très belles réalisations, notamment dans les piaffers, toutes deux ont réalisé quelques petites fautes qui leur ont valu une moyenne finale de 78.261%. Le couple a notamment abordé une diagonale au galop désuni, et a fait une faute au début de la ligne de changement de pieds en deux temps. L’harmonie n’était pas la même que d’habitude, et les notes s’en sont ressenties puisque Isabell Werth et sa jument n’étaient pas passées sous la barre des 79% depuis janvier 2016. Pour cause, la juge française Isabelle Judet-Chéret, placée en E, a attribué au couple la note de 75%, synonyme de cinquième place. En sortie de piste, la dresseuse regrettait la tension de sa jument sur le rectangle de dressage. 
 

Belle première pour Ludovic Henry

Belle première pour Ludovic Henry - Coup de tonnerre à Bercy !

Belle prestation pour Ludovic Henry et After You cet après-midi.
Crédit : Scoopdyga

Comme l’on pouvait s’y attendre, les Allemandes ont très bien figurées dans ce Grand Prix puisque Jessica von Bredow-Werndl et Dorothee Schneider occupent ce soir les trois et quatrième places, respectivement associées à Unee BB et Sammy Davis Jr. Toutes deux ont réalisé des reprises fluides, et obtenu les scores de 75.668% et 75.311%, des notes plutôt fidèles à leurs moyennes habituelles. 
En selle sur Deja, sa fidèle baie de quatorze ans, le souriant Patrik Kittel a lui aussi récolté un score proche de ses prestations précédentes en obtenant la note de 74.689%. Il a ainsi devancé le Danois Daniel Bachmann-Andersen, longtemps en tête avec Blue Hors Zack grâce à une moyenne de 74.130%. Pour seulement 0,015%, la Russe Inessa Merkulova et le hongre Mister X se sont adjugés la septième place, devançant ainsi la Néerlandaise Madeleine Witte-Vrees sur Cennin (73.975%).  
S’ils étaient parvenus à passer au-delà des 77% à Bois-le-Duc, Edward Gal et Glock’s Zonick n’ont pas réussi à réitérer aujourd’hui puisqu’ils ont quitté le rectangle avec la moyenne de 73.758%. 
 
Dernier à s’élancer, l’unique cavalier tricolore engagé dans cette finale Ludovic Henry est entré en piste à la suite d’Isabell Werth pour sa toute première finale de Coupe du monde. Très en forme à l’aube de cette compétition, After You a semblé bien coopérer, et n’a pas commis de faute majeure lors de cette reprise, permettant ainsi à son cavalier de prendre la douzième place de cet acte. Le couple s’est ainsi offert la moyenne de 69.224%, soit deux points de mieux que lors de leur dernier Grand Prix, à Göteborg. 
 
À noter que le Grand Prix n’aura pas d’incidence directe sur le classement définitif de cette finale de Coupe du monde. Il déterminera en revanche l’ordre de passage pour la Libre, qui se déroulera demain après-midi et pour laquelle tous les couples présents aujourd’hui pourront prendre le départ.  
 
Les résultats ici 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter