Rêveur de Hurtebise*HDC à la retraite

La médaille d'or par équipes de Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC aux Jeux olympiques de Rio restera leur plus bel accomplissement.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 13 avril - 09h56 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

Rêveur de Hurtebise*HDC à la retraite

Après sa décevante prestation hier dans la Chasse de la finale de Coupe du monde Longines à Paris, l'attachant et généreux Rêveur de Hurtebise*HDC est sur le point de tirer sa révérence. Alors que Kevin Staut l'avait évoqué en sortie de piste, le haras des Coudrettes, propriétaires du champion olympique, ont confirmé hier soir que leur crack partira à la retraite cette année, dans un communiqué émouvant.

Hier soir, Rêveur de Hurtebise*HDC participait à son sixième championnat au lancement de la finale de Coupe du monde Longines de Paris. L'attachant alezan, sublime champion olympique par équipes il y a deux ans à Rio de Janeiro et vainqueur de multiples Grands Prix 5*, s'est montré moins en phase avec l'échéance, écopant de vingt points. S'il n'apparaissait ni fatigué ni mal à l'aise sur ces hauteurs, le fils de Kashmir van't Schuttershof s'était peut-être tout simplement lassé de ces échéances lourdes, vecteurs de beaucoup de pression. Si Kevin Staut avait immédiatement évoqué un départ en retraite, ses propriétaires, Emmanuèle et Armand Perron-Pète, l'ont confirmé dans un communiqué paru hier soir.

"Ce soir, Rêveur de Hurtebise*HDC n’a pas été au rendez-vous mais aucun d’entre nous, aucun d’entre vous, ne peut lui en vouloir. Il a été un partenaire fantastique pour Kevin, un compagnon exceptionnel pour nous et un équipier fidèle qui a tout donné à l’équipe de France en contribuant très activement à toutes les dernières belles médailles françaises. Alors comment aujourd’hui, du haut de ses dix-sept ans, ne pas entendre sa voix. Il vient juste de nous dire que cela ne l’amuse plus autant qu’aux JEM de Caen, qu’il ne prend plus autant de plaisir qu’à Rio et qu’il a donné tout son cœur en décembre dernier à Genève en remportant le Top 10. Alors il est temps pour Kevin, Laurence (la groom de Kevin, ndlr), Armand et moi ainsi que pour toute l’équip HDC de rendre hommage à notre petit crack en lui laissant tranquillement prendre du recul et tirer sa révérence doucement, au rythme qui lui conviendra le mieux au cours de cette dernière année. Nous ne sommes pas tristes car il est en pleine forme et heureux. Nous allons donc, comme nous l’avons fait pour Silvana, Orient Express, Ornella et les autres, lui offrir encore de bien belles années sous nos fenêtres, dans nos paddocks normands. Alors ce soir, Kevin et moi te remercions pour nos plus beaux souvenirs et nos plus belles émotions… Tu es toujours là près de nous, plus beau que jamais, c’est le plus important. Il va te falloir veiller sur les petits jeunes des écuries et leur donner tes secrets… Ceux d’un champion. Merci mon p'tit crack !"

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 13/04

    Pas un crack mais un vrai bon camarade au grand coeur! J'avais la chance d'être dans les tribunes pour sa victoire au Top10 c'était superbe! Salut bonhomme!

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter