Top des raisons de se remettre à la voltige

Nicolas Andreani, champion de voltige, a remis "ses bottes" hier lors d'un spectacle aux finales Coupe du Monde
Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 13 avril - 16h25 | Maxence Magnin

Top des raisons de se remettre à la voltige

Impressionnante lorsqu’elle est regardée par des amateurs d’équitation ou non, la voltige est pourtant une discipline très peu pratiquée en France alors qu’elle possède bien des qualités. Et lorsque certains raccrochent les bottes pour se concentrer sur de nouveaux projets, à l'instar de Nicolas Andreani, ceux-ci ne peuvent s'empêcher de faire un retour ne serait-ce que le temps d'une soirée, comme hier aux finales FEI Longines Coupe du Monde de l'AccorHotels Arena. GRANDPRIX-Replay.com vous a donc préparé un top des raisons de se (re)mettre à la voltige pour celles et ceux qui hésiteraient encore à tester ne serait-ce qu’une fois.   

 - Top des raisons de se remettre à la voltige

Crédit : © Scoopdyga

On peut porter des costumes stylés. Cela devrait être l’argument numéro 1. Stop aux tenues d’équitation classiques et bienvenue aux costumes stylés qui permettent de bouger dans tous les sens et de briller de mille feux. 

C’est une discipline autant voire plus physique que les autres. Eh oui, car si on ne monte pas du tout de la même façon en voltige, les exercices que doit réaliser le ou la voltigeur(euse) sont pour autant assez physiques puisqu’ils demandent une mobilisation totale du corps et surtout, un entrainement spécifique en dehors des écuries (pour les plus hauts niveaux). 

La voltige apporte un équilibre de base. Saviez-vous qu’en Allemagne, les enfants qui comment l’équitation débutent par la voltige pour qu’ils soient ensuite dotés d’une meilleure assiette ? Eh oui, le contact quasi naturel entre le corps du cheval et de celui ou celle qui s’exécute permet de créer un lien meilleur en termes de mouvements mais aussi de relation. 

C’est aussi la fusion de plusieurs sports. Comme le horse-ball par exemple, la voltige combine l’équitation à la gymnastique. Ainsi, plus de honte pour ceux qui n’osent pas dire qu’ils font de l’équitation puisque c’est aussi de la gym, à cheval ! 

Elle se pratique en individuel ou par équipes. C’est aussi un avantage pour ceux qui préfèrent les sports d’équipe. La voltige peut en effet se pratiquer seule ou à plusieurs membres, la dernière option étant toutefois plus délicate à réaliser. 

 - Top des raisons de se remettre à la voltige

Crédit : © Scoopdyga

La notion de confiance est maximisée dans cette discipline. Vous n’avez pas le contrôle de votre cheval puisque quelqu’un s’occupe de le longer et votre monture peut très bien décider de vous refuser sur son dos lorsque vous faites des acrobaties. C’est donc un partage de confiance mutuelle qui s’opère pour donner lieu à un résultat souvent impressionnant. 

Il n’y a pas que les sauts périlleux qui composent la voltige. Et encore heureux. Certes, le cavalier est souvent debout sur le cheval mais pas que. On peut ainsi réaliser de nombreuses choses en voltige sans prendre de grands risques. 

Cela change du quotidien. S’il faut tout de même trouver le cheval qui vous acceptera debout ou dans toute autre position sur son dos, la voltige change du quotidien pour le cavalier (tous les chevaux ne peuvent pas faire de la voltige, ils doivent posséder un très bon équilibre). C’est donc l’occasion de se détendre et de se concentrer sur d’autres problèmes que l’on possède à cheval et d’oublier ceux de la vie de tous les jours.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter