“Le soutien du public français nous donnera peut-être des ailes”, Julien Epaillard

Crédit : Scoopdyga

Mardi 20 mars - 14h22 | Propos recueillis par Anaïs Durr

“Le soutien du public français nous donnera peut-être des ailes”, Julien Epaillard

Grâce au forfait de Christian Ahlmann pour la finale de la Coupe du monde Longines de saut d’obstacles, Julien Epaillard, premier repêché, sera le quatrième tricolore à concourir au sein de l’AccorHotels Arena de Paris. Il sera au départ de l’apogée du circuit indoor avec Usual Suspect d'Auge, aux côtés de Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Simon Delestre. 

Christian Ahlmann a annoncé qu’il ne prendrait pas le départ de la finale Coupe du monde, qui se déroulera du 11 au 15 avril à l'AccorsHotel Arena de Paris. Vainqueur de cette finale en 2011 aux rênes de Taloubet Z, l’Allemand n’essaiera donc pas d’ajouter son nom à la liste des vainqueurs cette année. Son désistement profite au Français Julien Epaillard, en pole position dans la liste des cavaliers en attente d’être repêchés. “J’ai appris lundi dernier, via un coup de téléphone, que Christian Ahlmann ne participerait pas à la finale. Mais avant de donner ma réponse, je voulais voir comment allait se comporter mon cheval, Usual Suspect, au Saut Hermès ce weekend. Il a plutôt bien sauté même s’il y a encore des petits réglages à ajuster, donc lundi matin, on a décidé d’annoncer ma participation à la finale”, a expliqué le Normand.

Lucide quant à ses chances de performer en avril, Julien Epaillard n’en est pas moins motivé. “Je sais que j’ai très peu de chances de monter sur le podium, mais la finale se déroule à Paris, en France, donc j’ai d’autant plus envie de monter. Et puis, il y a tout de même un Warm up le mercredi qui est côté à 1,45m ainsi que le barème C à 1,50m, donc je me dis que je vais au moins engager Usual sur ces deux épreuves. On verra par la suite comment se déroule la compétition pour nous”, prévoit le pilote.  

Âgé de dix ans, le fils de Jarnac avec une mère par Papillon Rouge n’a encore jamais participé à un grand rendez-vous, et n’a pris part qu’à huit Grands Prix CSI 5* dans toute sa carrière. “Le cheval manque encore de métier, tout n’est pas encore au point mais je pense que ça ne peut que lui donner de l’expérience de sauter lors d’un tel événement. Si je vois que les choses prennent une mauvaise tournure ou que je ne suis pas qualifié pour la finale de dimanche, je pourrai toujours reporter mes espoirs sur le Grand Prix, samedi soir. De toutes manières, je devais faire le déplacement à Bercy pour participer aux épreuves annexes à la finale”, a analysé le cavalier.
 
S’il n’a jamais pris le départ d’une finale de Coupe du monde, Julien Epaillard s’est dit motivé à l’idée de monter sur la piste de Bercy, qui ne lui est pas étrangère. “Personnellement, je n’ai jamais pris part à une finale Coupe du monde et là je suis qualifié, donc ça serait vraiment dommage de ne pas essayer. De plus, la dernière fois que j’ai monté à Bercy, j’avais vingt ans, et j’en ai gardé de très bons souvenirs, donc ça me fait vraiment plaisir d’y concourir. On aura besoin du public français car on n’est pas vraiment prêt, mais qui sait, peut-être que son soutien nous donnera des ailes (rires) !”
 
Réservez dès à présent vos places pour les finales de Coupe du monde ici. 

À lire également...

Réagissez

  • mire - le 21/03

    cette dame est incroyable, elle ne doit rien avoir à faire Pour Bercy elle était sur du résultat Elle lit dans le marc de café ,a une boule de cristal, amis cavaliers, donnez lui vos coordonnées, elle vous dira où il faut engager

  • Gandalf - le 21/03

    Je pense surtout que ça lui donnerait une occupation car à peine écrit les articles sont passés au crible par Mme Borne ... et elle a le temps de regarder tous les parcours sur tous les concours....

  • Melo39 - le 20/03

    Md Marie Borne quand pensez vous postuler pour le poste de sélectionneur de l équipe de France? Car vous avez l air d êtes une fine connaisseuse indispensable à M. Guerdat!

  • Marie Borne - le 20/03

    Merci pour la correction....Je voyais déjà le fan club de notre cher Bosty , annuler leur réservation pour Bercy .

  • Marie Borne - le 20/03

    Le 3ème tricolore ?? Je croyais que nous avions déjà 3 Bleus de qualifiés...Kevin , Simon et Bosty....Renonce t-il ?

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter