Ludovic Henry représentera la France lors de la finale de la Coupe du monde de Paris

Crédit : Scoopdyga

Lundi 12 mars - 19h27 | Lucas Tracol

Ludovic Henry représentera la France lors de la finale de la Coupe du monde de Paris

Le suspens était encore entier quant à l’attribution de la place du pays organisateur, et le sélectionneur national Jan Bemelmans a finalement tranché. Lors de la finale de la Coupe du monde de dressage, Ludovic Henry et After You représenteront le drapeau français, à domicile.

Le doute persistait encore à quelques semaines de l’échéance. Qui de Ludovic Henry ou Marie-Émilie Bretenoux, tous deux auteurs de belles performances lors de cette saison sur la Coupe du monde de dressage, s’élancerait lors de la finale de Paris, du 11 au 15 avril ? Finalement, le sélectionneur national Jan Bemelmans et l’équipe fédérale d’encadrement technique ont décidé de donner la chance à Ludovic Henry et After You pour l’échéance.
En sa qualité de pays organisateur, la France bénéficiait en effet d’une invitation afin qu’un dresseur puisse s’élancer sur le rectangle de dressage de l’AccorHotels Arena. Étant donné que la chasse aux points pour la ligue d’Europe de l’Ouest s’est conclue ce week-end avec la Coupe du monde de Bois-le-Duc, la Fédération française d’équitation a donc annoncé le nom du cavalier qui représentera le drapeau tricolore. Un choix qui, au regard du classement général du circuit pour ladite partie du monde, semble logique puisque Ludovic Henry figure à la seizième place avec trente-six points (seuls les neufs premiers ont obtenu leur sésame), tandis que Marie-Émilie Bretenoux, elle aussi à la tête de très jolies performances cette saison avec Quartz of Jazz, est vingt-cinquième avec vingt-deux points.
 
Cette saison, Ludovic Henry a pris part à quatre étapes de la Coupe du monde, à Herning, Lyon, Salzburg et Göteborg. Aux rênes de son fidèle After You, le dresseur a récolté sa meilleure note à Salzburg puisque sa prestation sur la Libre a été jugée à 75.635%, avec une sixième place à la clé. C’est toutefois à Göteborg que le couple a obtenu son meilleur classement, en décrochant la cinquième place – la meilleure performance de sa carrière sur le circuit – avec une moyenne de 73.415%. 

Réservez dès à présent vos billets pour la finale de la Coupe du monde ici. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #97 GRANDPRIX n°97 JUIN

GRANDPRIX #97

(GRANDPRIX n°97 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter