Les femmes qui ont marqué les sports équestres

Charlotte Dujardin, véritable star dans son pays
Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 09 mars - 16h39 | Maxence Magnin

Les femmes qui ont marqué les sports équestres

Hier, l’ONU mettait à l'honneur les femmes et plus particulièrement leurs droits lors d'une journée internationale pour mettre en lumière l’importance des accomplissements qu’elles ont pu et peuvent réaliser, mais également ceux qui restent à l’avenir. GRANDPRIX-Replay.com a donc décidé de mettre en lumière les femmes qui ont marqué dernièrement, les trois disciplines olympiques des sports équestres.   

En dressage

Il est impossible de parler cette discipline sans citer le nom de l’incroyable Charlotte Dujardin - qui sous les années Valegro - a raflé tous les titres en or en individuel de chaque championnat qu’elle disputait (Jeux Olympiques à deux reprises, championnats d’Europe à deux reprises et championnats du monde). Aujourd’hui elle prépare la relève, menaçant ainsi le règne de l’Allemande Isabell Werth, figure incontestable du dressage international et actuelle numéro un mondial, qui possède elle aussi un palmarès rempli de médailles d’or aux championnats les plus importants. 
Du côté tricolore, il ne faut pas non plus oublier la tricolore Jessica Michel-Botton, qui avait relancé le dressage français en se qualifiant aux Jeux Olympiques de 2012 ainsi que Karen Tebar, actuelle leader de l’équipe de France. 
 

En saut d'obstacles

En saut d'obstacles - Les femmes qui ont marqué les sports équestres

Alexandra Ledermann sur Rochet M, première femme à avoir été championne d'Europe en individuel
Crédit : © Scoopdyga

Les femmes se sont également imposées dans cette discipline où beaucoup d’hommes évoluent chaque week-end. Il y a quelques années au classement mondial, l’Allemande d’origine américaine Meredith Michaels-Beerbaum rompait avec la domination masculine en devenant la première femme du classement mondial de la discipline. Elle détient également trois victoires avec le même cheval dans la finale FEI Coupe du Monde, en plus de ses médailles d’or par équipes et en individuel aux championnats du monde et d’Europe. Dans le monde du jumping, le nom de Reed Kessler retentit également comme celui de la cavalière la plus jeune ayant couru les Jeux Olympiques (à 18 ans). Au contraire, la cavalière américaine Leslie Burr-Howard, évolue toujours à haut niveau à l’âge de 61 ans. Il est aussi important de citer Beezie Madden, figure emblématique du saut d’obstacles américain qui s’investit à tous les niveaux dans les sports équestres, en plus de son formidable palmarès. 
Du côté Français, il est actuellement impossible d’oublier Pénélope Leprévost, qui a contribué aux dernières médailles des Français lors des championnats du monde et Jeux Olympiques, avec Flora de Mariposa et Mylord Carthago. Celle qui a également marqué les championnats d’Europe s’appelle Alexandra Ledermann, puisqu’elle était la première femme à s’imposer en individuel avec Rochet M, en 1999. Enfin, Eugénie Angot avait également marqué les esprits en étant la seule représentante tricolore (tous sexes confondus) à remporter le mythique Grand Prix de Calgary avec Cigale du Taillis, en 2006. Coup de chapeau également à Camille Conde-Ferreira, futur jeune espoir de l’équipe de France qui possède déjà un palmarès bien fourni à l’âge de 19 ans. 
 

En concours complet

En concours complet - Les femmes qui ont marqué les sports équestres

Gwendolen Fer, première femme française à remporter le mythique CCI 4* de Pau.
Crédit : © Scoopdyga

Pour terminer avec le CCE, Sandra Auffarth et Ingrid Klimke sont des figures iconiques de ce sport puisqu’elles ont grandement contribué aux médailles de leur équipe aux derniers championnats. Ainsi, la première était double médaillée d’or aux derniers Jeux Équestres Mondiaux de Caen alors que la seconde, qui évolue également à un très bon niveau en saut d’obstacles et en dressage, repartait des Jeux Olympiques de Pékin et de Londres avec une médaille d’or par équipes autour du cou. Côté britannique, Pippa Funnel ou Nicola Wilson sont également de grandes championnes. 
Enfin en octobre dernier, Gwendolen Fer entrait dans l’histoire en devenant la première femme française à remporter le mythique CCI 4* de Pau avec son cheval Romantic Love.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter