Malgré sa convalescence, Kent Farrington garde le cap au classement mondial

Ici en selle sur Baltic Star 2, Kent Farmington pourrait bien avoir à céder son brassard de numéro un mondial le mois prochain.
Crédit : Sportfot

Mardi 06 mars - 14h50 | Lucas Tracol

Malgré sa convalescence, Kent Farrington garde le cap au classement mondial

En dépit d'une chute qui l’écarte des terrains de compétitions, Kent Farrington est toujours numéro un mondial ce mois-ci. Toutefois, l’écart se resserre avec son principal adversaire, Harrie Smolders. Fort de ses succès aux États-Unis, McLain Ward conserve sa troisième place un mois supplémentaire, et devance toujours le meilleur tricolore Kevin Staut.

Harrie Smolders pourra-t-il détrôner Kent Farrington le mois prochain ? Le vice-champion d’Europe en titre est en tout cas sur la bonne voie pour y parvenir ! S’il est toujours deuxième derrière l’Américain dans le nouveau classement mondial publié par la Fédération équestre internationale, Harrie Smolders réduit l’écart qui le sépare du brassard Longines de meilleur pilote au monde. Le mois dernier, le Néerlandais avait en effet deux cent quatre-vingt-cinq points de retard sur Kent Farrington, et il n’en a plus que cent-quinze. Fort notamment de ses victoires à Bordeaux dans l’épreuve majeure du vendredi et dans le Grand Prix dominical, Harrie Smolders a pu se rapprocher de son rival, qui est quant à lui contraint au repos à la suite d’une mauvaise chute survenue à Wellington.
 
Classé dans presque tous les Grands Prix et dans de nombreuses épreuves intermédiaires auxquels il a pris part en février à Wellington et Ocala, McLain Ward garde le cap et conserve sa troisième place au classement mondial. Derrière lui, pas de changement puisque Kevin Staut, Peder Fredricson, Henrik von Eckermann et Lorenzo de Luca conservent leurs rangs. Dixième le mois dernier, Steve Guerdat a gravi deux échelons et se place devant Simon Delestre, toujours neuvième. Le Lorrain partage toutefois sa place avec le Suisse Martin Fuchs, qui a notamment remporté le Grand Prix CSI 3* de Treffen grâce à Cool and Easy et pris la deuxième place du Grand Prix CSI 2* de Gorla Minore avec Chica B Z.
 
Dans le Top 50 mondial, peu de changements notables sont à noter, outre les belles remontées de Daniel Bluman qui a troqué sa quarante-septième place contre la trente-huitième et de Yuri Mansur, désormais trente-neuvième alors qu’il occupait le cinquante-et-unième rang en février. Michael Whitaker a quant à lui fait un bond de douze places, il est quarante-neuvième en mars.
 
Côté français, si Kevin Staut et Simon Delestre conservent leurs places dans le Top 10 mondial, et que Roger-Yves Bost est toujours vingt-deuxième, quelques changements sont à noter pour les autres Tricolores. Pénélope Leprevost sort en effet du Top 30, elle est désormais trente-deuxième, et Julien Epaillard est à ce jour trente-sixième, soit six places perdues. De son côté, Patrice Delaveau a perdu sept rangs malgré sa victoire dans le Grand Prix CSI 5* du Longines Masters de Hong Kong, et se place aujourd’hui quarante-septième.
De retour en compétition le week-end passé après quelques mois de trêve hivernale, Nicolas Delmotte est soixante-cinquième, soit quatorze rangs de mieux que l’Aquitain Olivier Robert.
S’il ne viendra pas à Paris pour la finale de la Coupe du monde, Éric Navet est toujours dans le Top 100, à la quatre-vingt-quinzième place. De leur côté, Aldrick Cheronnet et Philippe Rozier ont quelque peu dégringolé en mars, et sont désormais hors des cent meilleurs cavaliers au monde. 

Le classement complet ici 

À lire également...

Réagissez

  • Salvatore - le 06/03

    Il est des mots qu' on peut penser. Mais a pas dire en société. Moi je me fou de la société et de sa prétendue moralité. J'aimerais simplement faire l'amour avec toi ! Michel Polnareff

  • Sis - le 06/03

    Marie Borne, je ne sais pas ce que vous avez comme différend avec Philippe Rozier mais autant d'acharnement à commenter ses performances, ça en devient ridicule. Vous même avez-vous de meilleurs résultats que lui pour vous permettre d'émettre de telles critiques?

  • Marie Borne - le 06/03

    ..."quelque peu dégringolé"...Mouais...perdre 29 places et se retrouver 116ème de la ranking list FEI , alors qu'il ambitionnait d'intégrer le top 30 , il y a quelques mois...grosse désillusion pour notre champion olympique....Engagé au Saut Hermès , il va peut-être me surprendre....sait-on jamais....

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter