Lundi 05 mars - 15h25

Au sommaire du numéro de mars de GRANDPRIX Magazine

Dans le numéro de mars du magazine GRANDPRIX, retrouvez en couverture l’Allemand Daniel Deusser, qui s’est confié lors d’un long entretien à l’occasion du CSI 5*-W de Bordeaux. Découvrez également une analyse consacrée au saut d’obstacles israélien, bientôt parmi les grandes nations ? Côté concours complet, partez à la rencontre de Raphaël Cochet qui vit son rêve éveillé, ou bien encore de la dresseuse néerlandaise qui monte, Madeleine Witte-Vrees. Dans “Objectif Tryon”, focus sur Virginie Atger, la bonne fée de l’endurance. Côté élevage, rendez-vous entre passion et compétition à Baimont, et découvrez le manuel de l’éleveur débutant. Retrouvez le magazine en kiosques, ou bien sur GRANDPRIX-Abonnement.com.

“Il m’a fallu retrouver le goût de continuer”, Daniel Deusser 
Lauréat du Grand Prix Coupe du monde d’Oslo et du Longines Masters de Paris en fin d’année passée, Daniel Deusser a renoué avec le succès après une saison compliquée. S’il a dû composer avec la tragique et soudaine disparition de
First Class van Eeckelghem, son cheval olympique, l’Allemand, bien armé pour performer sur tous les circuits, aborde la nouvelle année avec motivation et lucidité. Dans les allées du Salon du cheval de Bordeaux, le cavalier des écuries Stephex s’est confié à GRANDPRIX.
 
Israël, bientôt parmi les grandes nations ? 
Et si Israël qualifiait pour la première fois son équipe de saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020 ? Encore irréaliste il y a quelques années, cette perspective semble aujourd’hui possible. Grâce aux récents changements de nationalité du Colombien Daniel Bluman, du Mexicain Alberto Michán Halbinger et des Français Tressy et Robin Muhr, l’ex-Américaine Danielle Goldstein, neuvième des derniers championnats d’Europe Longines de Göteborg, n’est plus seule à haut niveau. Sous la conduite de Pascal Levy, l’état hébreu devrait déjà présenter une équipe complète aux Jeux équestres mondiaux de Tryon.
 
Raphaël Cochet vit son rêve éveillé 
Au mérite de ses belles performances avec Shérazad de Louvière, Raphaël Cochet a été l’une des révélations du concours complet français en 2017. Essayant de toujours profiter de l’instant présent, ce cavalier de trente-deux ans établi en Eure-et-Loir mène une prometteuse carrière professionnelle, dont le meilleur est sûrement à venir.
 
Madeleine Witte-Vrees, la nouvelle étoile néerlandaise
L’été dernier à Göteborg, Madeleine Witte-Vrees, nouvelle venue au plus haut niveau, s’est révélée au grand public en terminant huitième de la Reprise Libre en Musique des championnats d’Europe Longines avec Cennin. Déjà réserviste des Jeux olympiques de Rio et cinquième de la dernière finale de la Coupe du monde, cette cavalière de quarante-cinq ans n’a rien d’une débutante. Avec son mari Nico, elle dirige même à l’une des plus belles écuries de commerce des Pays-Bas.
 
Virginie Atger, la bonne fée de l’endurance
Assise sur un poney avant même de savoir marcher sur ses deux jambes, Virginie Atger, fille de Bénédicte Émond-Bon et François Atger, était plus que prédestinée à devenir une grande cavalière d’endurance ! À seulement trente-trois ans, la vice-championne du monde 2006 est une figure de l’équitation internationale. Compétitrice hors pair, la Provençale transmet aussi son expérience ainsi que celle des précurseurs de la discipline aux nouvelles générations.

Retrouvez le magazine en kiosques, ou bien sur le site de GRANDPRIX-Abonnements.com en cliquant ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter