Qlassic Bois Margot ne foulera plus les terrains de concours

L'étalon de Simon Delestre Qlassic Bois Margot était réputé pour son passage de dos à l'obstacle.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 17 février - 19h00 | Léa Dall'Aglio

Qlassic Bois Margot ne foulera plus les terrains de concours

On ne l'avait pas vu sur les terrains de concours depuis l'été dernier... et on ne l'y verra plus du tout. Le Selle Français de Simon Delestre, Qlassic Bois Margot, a terminé sa carrière sportive.

Clap de fin pour Qlassic Bois Margot (L'Arc de Triomphe x Galoubet A). L'étalon Selle Français, que l'on ne voyait déjà plus sur les terrains de concours depuis août 2017, prend sa retraite sportive, a annoncé le site info-jumping.com. Disponible à la reproduction depuis 2009, il sera présenté au Salon des étalons de Saint-Lô ce samedi, vers 17h. 

Âgé de 14 ans, Qlassic Bois Margot évoluait sous la selle de Simon Delestre depuis 2012. Il compte à son palmarès de prestigieuses lignes, notamment une médaille d'argent par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Caen, en 2014, et une victoire dans la finale de la Coupe des nations 2013, à Barcelone. Sans compter ses podiums en Grand Prix 5*, comme à Malines (décembre 2012), Bordeaux (février 2013), Genève (décembre 2015) ou Saint-Tropez (juin 2016). 

En 2015, il entre dans le club très fermé des chevaux dépassant le million en termes de gains, et est sacré un an plus tard "meilleur cheval de l'année par les gains"

"On a tout essayé pour traiter son eczéma"

Son dernier concours remontait à fin août 2017, lors du CSI 3* de Valence. "Déjà la saison dernière, il avait peu tourné : il faisait de l'eczéma aux quatre jambes, qu'on n'a jamais réussi à faire partir. Cela se traite à la cortisone (considéré comme un produit dopant pour les chevaux, ndlr). On a pu participer au CSIO de La Baule, en mai, car c'est tombé à un moment où Qlassic n'était plus positif, mais c'est revenu quinze jours après", explique son cavalier, Simon Delestre. 

Joint par téléphone, alors qu'il concourt ce week-end à Oliva, le Lorrain n'a pas caché son émotion. "Sur le plat, ça allait, mais quand il sautait, la peau craquait, notamment dans le pli du paturon, et ça lui faisait mal. C'était la meilleure chose à faire car on ne s'en sortait pas. On avait tout essayé, contacté les plus grands spécialistes. Désormais, à part un miracle... Qu'un cheval puisse arrêter sa carrière sportive à cause d'un problème de peau, ça ne m'avait jamais traversé l'esprit..."

Son cavalier de toujours se console à l'idée que l'étalon va poursuivre sa deuxième carrière, celle de la reproduction. "C'est la suite logique. Il a de bons produits, et cette deuxième vie lui permet de ne pas être coupé de tout brusquement. Cela va le garder dans un bon moral. De toute façon, cela ne servait à rien de s'entêter, ce serait devenu de l'acharnement." 

La voix éteinte, il conclut : "Qlassic était un cheval exceptionnel. Il fait partie des meilleurs chevaux que j'ai monté, de mes chevaux de coeur. Il n'est pas un cheval que l'on remplace." 

À lire également...

Réagissez

  • Salvatore - le 18/02

    Je veux bien essayer gratis, gracieusement.

  • Salvatore - le 17/02

    La graisse de phoque remède du pôle nord et un magnétiseur y compris une prière (je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous.)

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter