Cento n'aura pas vu le printemps

Dobel's Cento & Otto Becker
Crédit : Scoopdyga

Lundi 05 février - 17h43 | Marc Verrier

Cento n'aura pas vu le printemps

Multi-médaillé avec Otto Becker et étalon père de champions, Cento s'est éteint à vingt-neuf ans.

Dix ans au plus haut niveau

Victime d'une pneumonie, Cento n'a pas pu être sauvé et Otto Becker a dû se résoudre à le laisser partir : « Il a été en forme et en bonne santé durant toute sa retraite, mais il a eu une pneumonie, il y a quelques jours, et nous avons été contraints de le laisser partir pour abréger ses souffrances. Cento a toujours fait partie de ma vie, nous sommes ensemble depuis plus de vingt ans et il a beaucoup fait pour moi. Il me manquera beaucoup ! »

Avec Otto Becker, l'actuel entraîneur de l'équipe allemande de CSO, Cento aura connu dix saisons au plus haut niveau. Dès l'âge de neuf ans, il se classe en Grands Prix 160 et remportera notamment les Grands Prix d'Hannover, 's-Hertogenbosch, München, ainsi que les mythiques Aix-la-Chapelle et Calgary, auxquels il faut ajouter les Coupes des nations d'Aix-la-Chapelle et La Baule. 

En 2000, le couple remporte l'or par équipes et termine à la quatrième place individuelle aux JO d'Athènes, puis remporte la finale de la Coupe du monde 2002 à Leipzig, le titre par équipes au championnat d'Europe 2003 de Donaueschingen avant d'obtenir une dernière médaille de bronze par équipes aux JO d'Athènes 2004.

Cento prendra sa retraite en 2006, avec une cérémonie dans le temple d'Aix-la-Chapelle, totalisant plus d'un million de gains.

Une production française très intéressante

Né au Holstein, chez Heinrich Schoof, en mars 1989, Cento était un fils du chef de race Capitol I et de Viola XI par Caletto II. Son pedigree marie les précieux courants de sang de Capitol I, Cor de la Bryère, Cottage Son, Matador, Ladykiller ou encore Roman. Sa lignée maternelle est riche en chevaux de haut niveau comme Casanova, Lamarque 7, Dulcinea La Silla, Vigilant, Wilson, ou encore Cerona.

A l'élevage, Cento laisse une centaine de chevaux ayant évolué entre 150 et 160, parmi lesquels Cento Lano, U 2, Bacardi Orange de Muze, Carlson vom Dach, Chippendale Z, Cento per Cento CG, Baron Cento, Charleston, Centina, Centadel, Carmelita, Centino du Ry, Cella (ex-Centoia van't Roosakker) ou Cantinero. 

En France, Cento a assez peu sailli, avec quarante-neuf poulains nés entre 1998 et 2002. Cependant, il laisse une production intéressante, avec vingt-six de ses quarante-et-un produits en compétition titulaires d'un indice supérieur à 120.
Ils sont sept à dépasser l'indice 140, soit une remarquable proportion de plus de 17% : Palombe du Cellier ISO 142, Quio des Chaînes ISO 149, Quento Sange ISO 151, Requiem de Talma ISO 158, Phebus du Grasset ISO 162, Ocento du Lerchenberg ISO 163 et l'étalon Norton d'Eole ISO 163.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter