« Le Grand National, un objectif de la saison », N. Touzaint

Nicolas Touzaint et Hildago de l'Ile (Ph. Scoopdyga)

Vendredi 11 mars - 17h01 | AnneClaireL

« Le Grand National, un objectif de la saison », N. Touzaint

Un nouveau rendez-vous sur Grand Prix Replay. Chaque semaine, la rédaction donne la parole à un cavalier qui fait l’actualité des sports équestres. Pour lancer cette rubrique, place au concours complet.
Première étape du Grand National et première victoire pour l’écurie DC PRODUCTION à Tartas. En selle sur Lesbos et Hildago de l’Ile, [Nicolas Touzaint] s’est offert le doublé. Après une saison 2010 en demi-teinte, victorieux du Grand National, sélectionné mais finalement forfait pour les Jeux équestres mondiaux de Lexington, le cavalier français commence au mieux l’année 2011. Nicolas Touzaint compte faire ses gammes en France, avant un éventuel retour sur la scène internationale. Pour Grand Prix Replay, il revient sur son week-end à Tartas.


Grand Prix Replay : Quel est votre sentiment sur votre victoire à Tartas ?
Nicolas Touzaint : Le Grand National est un de mes objectifs de la saison. Il y a cinq étapes, il faut être performant à chaque fois pour espérer un podium. C’est une épreuve que j’ai préparée depuis plusieurs semaines. En complet, on a trois tests, donc il faut travailler les trois disciplines. Depuis la reprise début janvier, j’ai retravaillé les chevaux, je les ai remis sur les barres… Quand on commence la saison par une victoire, on ne peut être que très satisfait.



Grand Prix Replay : Vous réalisez le doublé avec Lesbos et Hildago de l’Ile…
Nicolas Touzaint : Oui, les deux ont beaucoup d’expérience. Ils ont déjà gagné à ce niveau là. Hildago était un peu trop joyeux sur le dressage donc on a été pénalisé de quelques points. Mais, je suis très satisfait de mes deux chevaux. Après ma première place avec Lesbos samedi, je me suis dit qu’il fallait aller jusqu’au bout.



Grand Prix Replay : Quel était le niveau pour cette première étape du Grand National de Complet ?
Nicolas Touzaint : Il y avait un bon plateau de chevaux. Côté technique, c’était plutôt difficile, en particulier l’épreuve de saut d’obstacles. Pour moi, on était à la limite. Certains chevaux ont été pénalisés à l’obstacle alors qu’ils ne le méritaient pas.


 
Grand Prix Replay : Quel est votre programme pour les prochaines compétitions, avez-vous l’intention de concourir à l’étranger ?
Nicolas Touzaint : La prochaine grosse échéance, ce sont les championnats de France de Pompadour au mois d’avril. Il y a aussi les championnats d’Europe de Luhmühlen en Allemagne, mais c’est encore loin. Je serai au CIC 2* de Rodez puis au CCI 2* de Compiègne, avec des chevaux plus jeunes. Quoi qu’il arrive, je serai en France jusqu’en avril. Aujourd’hui, Lesbos, Hildago de l’Ile et Neptune de Sartene sont mes chevaux de tête, mais il faut voir épreuve par épreuve. Pour la suite, cela sera en fonction de leur état de forme. C’est le physique des chevaux qui compte.


 

À lire également...

Réagissez