CSI 3* de Brême : trois ténors sur le podium

Bengtsson, vainqueur des Euroclassics. www.sportfotos-lafrentz.de/

Mercredi 09 mars - 15h09 | AnneClaireL

CSI 3* de Brême : trois ténors sur le podium

[Rolf-Goran Bengtsson] rêvait depuis longtemps de compter parmi les vainqueurs des Euroclassics, le «petit championnat» de Brême. « C’est un plaisir de regarder la galérie de photos des couples, chevaux et cavaliers, qui ont gagné les Euroclassics », a déclaré le Suédois. A partir de maintenant, il fera partie de cette série de héros, parce qu’« après maintes tentatives infructueuses », le professionnel de quarante-sept ans a pu enfin remporter la compétition grâce à [Quintero La Silla] (Quantum x Chamonix), étalon holstein de treize ans.


 
Outre Bengtsson, [Jeroen Dubbeldam] (NED), [Philipp Weishaupt] (GER) et [Julia Kayser] (AUT) sont restés sans-faute sur les deux jours d’épreuve, ce qui a nécessité un barrage final. Le Grand Prix du dimanche constituait l’épreuve finale des Euroclassics, pour laquelle les résultats du Trophée de l’équipe, couru la veille, comptait également. Belle coïncidence : Bengtsson comme Dubbeldam avaient un fils de Quantum sous la selle, l’un, Quintero La Silla (treize ans), confirmé, l’autre, Qualitiy Time (Quantum x Cantus), encore vert à ce niveau-là. Bien connu également le père du troisième : Montender.

 
Sans aucun doute, Jeroen est ravi du potentiel de son nouvel étalon de neuf ans: « Qualitiy Time est l’un des six étalons que j’ai reçu de H.J. Nijhof en fin d’année dernière. C’est super pour moi. Car, bien que j’aie Simon et Whisper, maintenant il y a tellement de compétitions de top niveau, qu’il est bien d’avoir plusieurs bons chevaux disponibles. Avant, Qualitiy Time était monté par Hanno Ellermann pour l’Estonie, qui était employé par Nijhof, mais il a quitté l’écurie. Ainsi, les chevaux ont été répartis entre différents cavaliers. Et je dois faire un grand compliment à Hanno: il a monté et fait progresser les chevaux de sorte que j’ai pu démarrer tout de suite. »

 
Du même âge de Qualitiy Time, l’étalon Monte Bellini (Montender x Ramiro), propriété du Haras national de Sachsen-Anhalt, a brillé sous la selle de Philipp Weishaupt. Au risque de faire des fautes, Philipp a pris le chemin le plus court – et a échoué. « Je savais que Rolf et Jeroen venaient après moi, donc j’étais obligé d’aller vite. Monte Bellini est un cheval de rêve. Normalement, il ne fait aucune faute. Nous l’avons eu à quatre ans dans l’écurie (ndlr Ludger Beerbaum). A cinq ans, il a été Bundeschampion (champion national) avec Marco Kutscher. On l’a fait progresser avec beaucoup d’attention. Comme j’ai la chance d’avoir deux autres chevaux top, Catoki et Souvenir, je peux continuer d’aller doucement avec lui. »

 
Le Grand Prix, indépendamment des Euroclassics, a été remporté par Gert-Jan Bruggink (NED), bien connu pour sa vitesse, avec Cash Junior (0/61.48).

 
 
Finale individuelle des Euroclassics :

 
1. Rolf-Göran Bengtsson (SWE) & Quintero la Silla 0/37.29 sec (barrage)
2. Jeroen Dubbeldam (NED) & BMC Quality Time Tn 0/37.84 (barrage)
3. Philipp Weishaupt (GER) & Monte Bellini 4/34.02 (barrage)
4. Julia Kayser (AUT) & Sterrehof's Valdato 4/38.66 (barrage)
5. Jürgen Stenfert (NED) & BMC Okometa 4/64.58
6. Franke Sloothaak (GER) & Aquino 4/64.67

 
Grand Prix

 
1. Gert-Jan Bruggink (NED) & Cash Junior 0/61.48 sec
2. Franke Sloothaak (GER) & Aquino 0/64.67
3. Christoph Brüse (GER) & Audrey D 0/65.84
4. Marc Houtzager (NED) & Sterrehof's Opium 0/66.07
5. Philipp Weishaupt (GER) & Monte Bellini 0/66.26
6. Rolf-Göran Bengtsson (SWE) & Quintero la Silla, 0/66.45
 
 
Helga Schnehagen

À lire également...

Réagissez