Mercredi 31 janvier - 17h05

Au sommaire du numéro de février de GRANDPRIX magazine

Dans le numéro de février du magazine GRANDPRIX, retrouvez un entretien avec le double médaillé olympique Astier Nicolas. Découvrez également le portrait de la dresseuse américaine Laura Graves et une rencontre avec le pilote tricolore Julien Epaillard. Le voltigeur Clément Taillez occupe les pages “Objectif Tryon”, tandis qu’un sujet sur la mutation de l’élite du saut d’obstacles poneys est également dans ce numéro. Le dossier du mois répond à la question suivante : à quoi servent encore les studbooks ? Retrouvez le magazine en kiosques, en ligne, et au Jumping de Bordeaux sur le stand 3400 dès jeudi 1er février.

“Ma médaille préférée sera toujours la prochaine”, Astier Nicolas
Après une triomphale saison 2016 marquée par deux médailles, d’or par équipes et d’argent individuel décrochées aux Jeux olympiques de Rio, Astier Nicolas a vécu une année 2017 plus contrastée. Victime fin juin d’une mauvaise chute de cheval à la maison, le Toulousain a dû s’arrêter trois mois pour soigner un genou très endommagé et tirer un trait sur les championnats d’Europe. De retour dès la fin de l’été, il a vite retrouvé les sommets et aborde 2018 avec un féroce appétit de victoires et en ligne de mire les Jeux équestres mondiaux de Tryon.
 
Le rêve américain de Laura Graves
Si Isabell Werth et Weihegold ont incontestablement l’année 2017, l’incroyable tableau de chasse des reines allemandes du dressage restera entaché d’une défaite, une seule, concédée à Aix-la-Chapelle, aux dépens de Laura Graves et Verdades, couple locomotive du dressage américain depuis 2014. Hier coiffeuse, aujourd’hui médaillée olympique, cette jeune trentenaire qui détonne dans le paysage de la discipline n’a jamais flanché devant le moindre obstacle.
 
“Il faut vivre avec son temps”, Julien Epaillard 
En 2017, Julien Epaillard a vécu la plus belle année de sa carrière, cumulant pas moins de quarante-deux victoires internationales et 640 131 euros de gains ! Vainqueur des Grands Prix CSI 5*-W de Bordeaux et Londres et CSI 5* du Longines Paris Eiffel Jumping avec trois chevaux, le Normand n’a jamais semblé si bien équipé, en partie grâce à son élevage. Épaulé par Bertrand de Bellabre, le tout jeune quadragénaire semble avoir atteint une forme de maturité. Malgré la fin de son partenariat avec la Laiterie de Montaigu, il espère bien enfoncer le clou cette année en participant à la finale de la Coupe du monde Longines et pourquoi pas aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, tout en défendant les couleurs de son écurie en Global Champions League. Dans les allées du CSI 5* de Bâle, mi-janvier, Julien Epaillard a répondu aux questions de GRANDPRIX.
 
Clément Taillez, don de glisse et rigueur suisse 
Médaillé de bronze aux championnats d’Europe d’Ebreichsdorf, en août dernier en Autriche, Clément Taillez domine actuellement le classement des voltigeurs français. “Bosseur acharné”, il prépare sa saison avec maturité et réalisme sur son cheval de cœur, Dyronn, en espérant être sélectionné pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon.
 
Dans ce numéro de GRANDPRIX, retrouvez également un dossier sur la mutation de l’élite du saut d’obstacles chez les poneys, un dossier qui répondra à la question suivante : à quoi servent encore les stud-books ? Côté élevage, l’étalon du mois et Querlybet Hero, tandis que la partie technique se focalise ce mois-ci sur les évolutions des notes d’ensemble.
 
Retrouvez le magazine en kiosques, au Jumping de Bordeaux sur le stand 3400, mais également en ligne en cliquant ici. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #96 GRANDPRIX n°96 MAI

GRANDPRIX #96

(GRANDPRIX n°96 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter