Taloubet Z, Harrie Smolders, Frédéric David, Aldrick Cheronnet et Felix Hassman sont dans les tops et les flops du week-end

Crédit : Sportfotos-Lafrentz.de/Scoopdyga

Mercredi 24 janvier - 19h12 | Lucas Tracol

Taloubet Z, Harrie Smolders, Frédéric David, Aldrick Cheronnet et Felix Hassman sont dans les tops et les flops du week-end

Il est temps de faire le bilan du week-end passé ! Qui a été au top, qui a fait un flop ? GRANDPRIX-Replay.com fait les comptes.

Les tops

Taloubet Z conclut au sommet
Dimanche dans le Grand Prix de la Coupe du monde Longines de Leipzig, Taloubet Z est sorti par la grande porte. Sous la selle de son fidèle complice Christian Ahlmann, le fils de Galoubet A a en effet conclu sa formidable carrière par une victoire dans une épreuve où le barrage a donné lieu à une belle bataille.  Dans une forme éblouissante, le bai a surplombé un barrage à quinze, dans lequel il a une nouvelle fois fait la démonstration de tout son talent en alliant vitesse et précision. Un beau point final pour la carrière du représentant du studbook Zangersheide qui profite désormais d’une retraite bien méritée lors de laquelle il se consacrera à son nouveau rôle, celui d’étalon reproducteur.
 
Harrie Smolders décroche son ticket pour Paris à la vitesse de l’éclair
Troisième de l’étape Coupe du monde de Leipzig dimanche sur son petit bai à l’efficacité inimitable Zinius, Harrie Smolders a par la même occasion décroché son sésame pour la finale Coupe du monde Longines de Paris. Le tout, en… 3 étapes !
Pour sa première participation à une étape du circuit hivernal cette saison, le Néerlandais s’est octroyé la douzième place du Grand Prix Londres sur son fils de Nabab de Rêve. De quoi ouvrir son compteur en marquant cinq points au classement général. À la fin du mois de décembre, le médaillé d’argent des derniers championnats d’Europe Longines de Göteborg a fait un grand pas vers la finale grâce à sa victoire surprise, toujours sur son Zinius. Et c’est donc à Leipzig que le couple a enfoncé le clou en récoltant quinze points supplémentaires, menant ainsi leur total à quarante. Neuvième du classement général de la série, Harrie Smolders est donc sûr d’avoir une place pour Paris. Le rendez-vous lui est donné du 11 au 15 avril à l’AccorHotels Arena.
 
Frédéric David sur son excellente lancée aux Émitats Arabes Unis
Seuls représentants français au CSI 5*-W de Dubai le week-end passé, Frédéric David et Equador van’t Roosakker ont poursuivi sur leur belle lancée. Déjà sixièmes du Grand Prix la semaine précédente au CSI 4* d’Abou Dabi, le couple a en effet conclu le Grand Prix à la troisième place au terme d’un barrage à onze.  Et ça n’est pas tout, puisqu’à la fin du mois de décembre, le duo a pris la deuxième place du Grand Prix Coupe du monde d’Al Ain. Une régularité remarquable pour ce fils de Nabab de Rêve qui a repris la compétition en décembre après quelques mois de pause, et son pilote qui partage son temps entre les Émirats arabes unis et l’Europe.

Les flops

Le compteur reste bloqué pour Aldrick Cheronnet
Engagé dans l’étape Coupe du monde de Leipzig avec pour ambition d’engranger un maximum de points sur le circuit Coupe du monde Longines, Aldrick Cheronnet n’est malheureusement pas parvenu à transformer l’essai. Parti en numéro, le pilote installé à St Nicolas de la Grave et son meilleur cheval Tanael des Bonnes ont effet commis une faute sur la sortie du triple avant de s’arrêter face à l’ultime vertical. Avec vingt-deux points au classement général de la série hivernale, Aldrick Cheronnet devra réaliser de belles performances à Bordeaux et/ou Göteborg afin d’obtenir son ticket pour le rendez-vous parisien.
 

Ça ne passe plus pour Felix Hassmann
Engagé sur cinq étapes de la Coupe du monde Longines cette saison, Felix Hassmann est rentré quatre fois bredouille des Grands Prix CSI 5*-W. S’il est parvenu à récolter douze points sur le circuit grâce à sa cinquième place à Helsinki, l’Allemand n’a pas réussi à se classer une nouvelle fois cette saison, laissant son compteur inchangé depuis plusieurs mois. Dimanche, le cavalier de trente-deux ans a écopé de neuf points sur son fils de Claudio de treize ans, Cayenne WZ.
 
 
Réservez dès à présent vos places pour les finales Coupe du monde de Paris en cliquant ici.  
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter