La SHF parfait la formation de ses juges de dressage

Crédit : Société hippique française

Lundi 22 janvier - 14h52 | Lucas Tracol (avec communiqué)

La SHF parfait la formation de ses juges de dressage

Hier à Paris à Paris, cent-vingt juges de dressage français se sont rassemblés à l’Institut national du sport de l’expertise et de la performance (INSEP), à l’occasion d’une grande journée de formation dont le sujet principal a été le jugement du jeune cheval.

 - La SHF parfait la formation de ses juges de dressage

Juge internationale, Mariette Withages a animé les discussions hier à l'INSEP.
Crédit : Société hippique française

Le 21 janvier, la Société hippique française a organisé une journée de formation et d’échanges à destination des juges de dressage français. Cette journée s’est particulièrement axée sur le jeune cheval et a rassemblé cent vingt juges officiant dans les cycles classiques, cycles libres ou encore poneys. D’autres profils ont également été au rendez-vous, à l’instar de cavaliers, coachs, candidats juges, mais également juges de concours complet et d’attelage.
 
Les participants à cette formation ont ainsi pu bénéficier des conseils de Mariette Withages, juge internationale belge et ancienne présidente de la commission dressage de la Fédération équestre internationale. Jean Michel Roudier est lui aussi intervenu et a donné des clés de son expérience comme juge international en CDI 5*, mais aussi dans les épreuves organisées par la SHF.
 
Parmi les sujets abordés, il y a notamment eu les spécificités du jugement des jeunes chevaux, illustrées à travers de nombreuses vidéos. Ainsi, les aspects tels que trois allures, la soumission, l’impression générale et l’application de l’échelle de progression ont été évoqués. Par ailleurs, les actions lancées par France Dressage pour soutenir une politique de production française du cheval de dressage ont également été à l’ordre du jour.
 
Les échanges entre les acteurs de l’élevage, de la formation, et de la valorisation ont été particulièrement riches, et la Société hippique française compte bien poursuivre ces formations. En effet, afin de renforcer l’effort de formation en région, ce stage sera suivi de trois autres sessions animées par Jean-Michel Roudier à l’hippodrome du Bouscat (Bordeaux) le 4 février, à Chazey-sur-Ain le 11 février, puis au Lion d’Angers le 25 février. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter