Rodrigo Pessoa restera à la tête de l’équipe irlandaise

Rodrigo Pessoa avec à sa droite l'un des médaillés d'or des championnats d'Europe, Bertram Allen.
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 18 janvier - 13h31 | Lucas Tracol

Rodrigo Pessoa restera à la tête de l’équipe irlandaise

En décembre, Rodrigo Pessoa a bien failli quitter son poste d’entraineur national et de sélectionneur de l’équipe irlandaise. À la suite du départ de Gerry Mullins - alors président du comité de haut niveau - le Brésilien avait en effet manifesté ses réticences à poursuivre l’aventure. Finalement de retour à son poste, Gerry Mullins va reformer son tandem avec le champion olympique.

Si Rodrigo Pessoa a failli claquer la porte et quitter son poste de sélectionneur national irlandais après la démission de Gerry Mullins de la présidence du comité de haut niveau, il devrait finalement conserver son poste. Gerry Mullins a en effet repris ses fonctions, après des discussions en interne. En décembre, sa démission avait notamment indigné le double médaillé aux derniers championnats d’Europe Longines de Göteborg, Cian O’Connor. "Ça n’arrive qu’en Irlande ! Pour une fois que nous avions une formule gagnante avec une équipe en or, travaillant pour la performance... Mais il y a une petite minorité qui n'a rien à offrir de positif. Ils devraient avoir honte d'eux-mêmes.” Cette minorité à laquelle le cavalier faisait alors référence, c’est ce qui a alors poussé Gerry Mullins à quitter son poste. “J’ai été contraint de démissionner, parce que je sentais que je ne pourrais continuer un bon travail, à cause d’interférences inutiles.”, avait-il alors expliqué à l’époque.
À l’époque, Rodrigo Pessoa avait déclaré qu’il réfléchissait à une potentielle démission. “Cette instabilité est néfaste. Nous devrions célébrer les succès passés et penser à l’année prochaine au lieu de tergiverser sur des problèmes internes”.
 
La remarque de Rodrigo Pessoa a sûrement pesé dans la balance lorsque la fédération irlandaise a dû imaginer le futur du staff. Satisfait du retour de Gerry Mullins comme responsable du comité de haut niveau, le Brésilien a précisé qu’il n’y avait désormais plus une minute à perdre. “Je suis heureux que le problème soir enfin résolu. Maintenant nous allons nous remettre au travail. Nous avons un grand rendez-vous en septembre à Tryon, et c’est ce sur quoi nous devons désormais nous concentrer”, a-t-il expliqué à The Irish Examiner“Je suis très chanceux d’avoir ce que je crois être un comité fort. Je ne suis pas le seul à bord. La priorité est d’avoir une équipe solide pour les Jeux équestres mondiaux cette année afin d’obtenir une qualification pour les Jeux olympiques”, a ajouté Gerry Mullins. Sans équipe aux Jeux depuis 2004, l’Irlande aura donc fort à faire pour contrer la prophétie. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter