Coup d’envoi de douze semaines de compétition pour le Winter Equestrian Festival

Crédit : Winter Equestrian Festival

Mercredi 10 janvier - 17h06 | Lucas Tracol

Coup d’envoi de douze semaines de compétition pour le Winter Equestrian Festival

Il s’agit ni plus ni moins du plus long circuit de concours multidisciplinaire au monde ! Le Winter Equestrian Festival de Wellington, véritable village organisé autour du cheval, donne son coup d’envoi aujourd’hui pour douze semaines de beau sport.

 - Coup d’envoi de douze semaines de compétition pour le Winter Equestrian Festival

Pour la trente-neuvième édition, le Winter Equestrian Festival s’apprête à accueillir douze semaines de compétition intenses. En Floride, pas moins de cinq mille chevaux sont attendus pour concourir sur de très nombreux types d’épreuves. Que ce soit en dressage, en saut d’obstacles, ou en hunter, l’éventail de niveaux d’épreuves sera très large et proposera des rendez-vous pour les professionnels, mais également pour les cavaliers amateurs sur les dix-sept pistes.
Dans les compétitions internationales, pas moins de cinquante états seront représentés. Parmi les temps forts, un CSIO 4* sera organisé du 27 février au 4 mars et donnera lieu à un affrontement par pays puisque les pilotes concourront pour leurs équipes nationales. Mais le point culminant de cette compétition se déroulera à la fin du mois de mars, lors du Grand Prix CSI 5* à l’occasion duquel un demi-million de dollars sera distribué.
 
“Pour moi, Wellington c’est comme à la maison”, a expliqué Kent Farrington lors de la conférence de presse précédant l’événement. “C’est une superbe occasion pour moi de faire deux choses en même temps ; je peux préparer mes chevaux pour le futur et rester basé à un seul endroit afin de ne pas voyager toutes les semaines”. Wellington, c’est également l’opportunité pour les cavaliers de renom de rester auprès de leurs élèves sur une longue période, comme le font chaque année Cian O’Connor, Kent Farrington, ou encore Ben Maher.
 
Cette année encore, le Winter Equestrian Festival sera l’occasion pour les cavaliers engagés d’engranger des points pour le classement général de la Coupe du monde Longines, indispensables pour espérer obtenir une qualification pour la finale parisienne qui se déroulera au mois d’avril à l’AccorHotels Arena. Ainsi, quatre étapes de dressage se dérouleront, et la première aura lieu ce week-end. En saut d’obstacles, un Grand Prix sera support du circuit au début du mois de février.
 
Victime de son succès, le Winter Equestrian Festival a dû faire face à quelques difficultés ces dernières années en ce qui concerne la capacité d’accueil. Certains se sont en effet trouvés un peu à l’étroit, notamment pour ce qui est de l’entrainement quotidien des chevaux. Pour contrer ce problème, les organisateurs ont donné accès à davantage d’espaces d’entrainement.   
 
Comme le veut la tradition, la compétition sera véritablement lancée samedi avec la traditionnelle “bataille des sexes” qui opposera dix cavaliers - menés par Charlie Jayne - à dix amazones chapotées par Nicole Bellissimo.
 
Réservez vos billets pour la finale Coupe du monde Longines de Paris ici. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #97 GRANDPRIX n°97 JUIN

GRANDPRIX #97

(GRANDPRIX n°97 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter