Du très beau monde au CSI 5* de Bâle

Niels Bruynseels et Gancia de Muze tenteront de conserver leur titre dimanche dans le Grand Prix.
Crédit : CSI Bâle

Lundi 08 janvier - 18h41 | Lucas Tracol

Du très beau monde au CSI 5* de Bâle

Dès jeudi, Bâle accueillera la neuvième édition de son CSI 5*. Pour l’occasion, un bon nombre de très grands noms du saut d’obstacles mondial seront au rendez-vous et s’affronteront lors de dix épreuves, avec comme point d’orgue le Grand Prix dominical.

À ne pas manquer 
Premier grand rendez-vous de l’année et avant que le concours n’intègre le circuit de la Coupe du monde en 2019, le CSI 5* de Bâle promet du grand sport ce week-end ! Le gratin du saut d’obstacles mondial se rassemble en effet en Suisse pour débuter l’année du bon pied. Ainsi, de très grands noms de la discipline seront au rendez-vous, à l’instar des locaux Steve Guerdat, Romain Duguet, Pius Schwizer ou encore Janika Sprunger. Cette dernière misera d’ailleurs sur son meilleur cheval, le sensationnel Bacardi VDL.
Venus en voisins, les Italiens Alberto Zorzi, Luca Maria Moneta et Emanuele Gaudiano tenteront eux aussi leurs chances. Ils auront de la concurrence, puisque l’Allemagne sera défendue par Christian Ahlmann, Hans-Dieter Dreher, Felix Hassman, Christian Kukuk et Marcus Ehning. Ce dernier comptera donc sur ses exceptionnels Pret A Tout et Cornado NRW. Les Belges ne seront pas en reste puisqu’ils compteront sur pas moins de huit pilotes ! Tenant du titre, Niels Bruynseels tentera de conserver son dû et devrait prendre le départ du Grand Prix avec Gancia de Muze. Il concourra aux côtés de ses compatriotes Pieter Devos, Jérôme Guéry, Nicola et Olivier Philippaerts ou encore Jos Verlooy.
Plus discrets ces derniers mois, les Britanniques seront représentés par l’ancien numéro un mondial Scott Brash, mais aussi Robert Smith, ainsi que John et Michael Whitaker. Champions d’Europe par équipes, Bertram Allen et Denis Lynch seront eux aussi en Suisse et devront notamment faire face au numéro deux mondial Harrie Smolders. Gagnante de ce Grand Prix en 2015 sur Fit For Fun, Luciana Diniz esseyera une nouvelle fois d’ajouter ce Grand Prix à son palmarès. Seul représentant suédois, Rolf-Göran Bengtsson comptera pour la première fois en CSI 5* sur Yajamila.

Les enjeux
Pour la dernière fois, le CSI 5* de Bâle sera hors-circuit. L’an prochain, le concours suisse fera en effet partie intégrante du circuit de la Coupe du monde Longines tandis que le concours de Zurich n’aura plus lieu. Plutôt bien daté, le concours permettra aux couples de se confronter aux meilleurs dès le début de saison.

Les Bleus 
Sept Français seront à Bâle dès jeudi pour défendre le drapeau bleu, blanc, rouge. À la tête de cette délégation, Kevin Staut sera associé à Silver Deux de Virton*HDC, Uraeus Blanc*HDC et Vendôme d’Anchat*HDC. Simon Delestre sera lui aussi de la partie et concourra aux côtés d’Aldrick Cheronnet, Olivier Robert et Philippe Rozier. Lui aussi engagé, Julien Epaillard y présentera une toute nouvelle monture.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter