Connaissez-vous les grandes familles de cavaliers ?

Crédit : Scoopdyga

Mardi 09 janvier - 15h16 | Maxence Magnin

Connaissez-vous les grandes familles de cavaliers ?

Il n’est pas rare de voir sur les terrains de concours, le père et le fils ou les deux frères et soeurs, etc. Lorsque l’équitation devient une histoire de famille, des générations de cavaliers peuvent donc se succéder et cela peut donc donner lieu à quelques confusions. Grand Prix Replay a donc essayé de faire un point sur ces familles de cavaliers, même s'il toutes les recenser n'est pas chose facile tant celles-ci sont nombreuses dans les multiples disciplines de l'équitation.   

 - Connaissez-vous les grandes familles de cavaliers ?

  • Les Whitaker. C’est sans doute la famille la plus compliquée à suivre entre les parents, les oncles, les enfants et neveux. Alors au lieu de compliquer les choses, voici une petite infographie pour simplifier le tout, sachant qu’actuellement, William et Robert et Ellen évoluent à haut niveau. Inutile de dire que quoi qu’il arrive, la relève est assurée et le nom des Whitaker n’a pas fini de résonner. 
 

 - Connaissez-vous les grandes familles de cavaliers ?

Ludo Philippaerts a transmis le virus de l'équitation à ses fils Nicola et Olivier
Crédit : Scoopdyga

  • Les Philippaerts. Si Ludo, le papa, a pendant longtemps fait résonner la Brabançonne avec des légendes comme Darko, ce dernier a pourtant passé le flambeau il y a quelques années maintenant à ses jumeaux Nicola et Olivier, gagnants eux aussi en Grand Prix 5*. Et le petit frère de ces deux-là, Thibault, est également sur le même chemin après avoir gravi les premiers échelons à poney. 
  •  
  • Les Bost. Si Roger Bost et sa femme détenaient des écuries familiales à la base, les enfants Roger-Yves (médaillé olympique par équipes) et Olivier (sélectionneur national des juniors, poneys et children) ont repris les rênes de l’entreprise familiale et il semble qu’une troisième génération fasse de même. En effet, Nicolas et Clémentine pour Bosty et Kim, Margaux et Timothée pour Olivier, semblent prêts pour assurer cette mission familiale. 
  •  
  • Les Beerbaum. Chez la famille allemande, il y a aussi une femme qui était à la base américaine. En effet, Meredith Michaels-Beerbaum a épousé il y a maintenant quelques années, Markus Beerbaum, cavalier de saut d’obstacles tout comme son frère Ludger surnommé le Kaiser. Et tout ce petit monde évolue régulièrement à haut niveau.
  •  
  • Les Rothenberger. Actuellement, le nom de la famille résonne très régulièrement grâce à Sönke, cavalier de dressage international de 23 ans. Mais il ne faut pas oublier qu’avant lui , ses parents Sven et Gonnelien ont fait briller les couleurs de l’Allemagne et des Pays-Bas sur les carrés de dressage internationaux.  

 - Connaissez-vous les grandes familles de cavaliers ?

La famille Rozier, cavaliers de père en fils
Crédit : Scoopdyga

  • Les Van der Vleuten. Alors que l’on pensait Eric Van der Vleuten retiré du haut niveau, ce dernier est revenu sur les meilleurs terrains de concours aux côtés de son fils Maikel, très performant sur le circuit de jumping international. Derrière lui, se hisse également son petit frère Eric Van der Vleuten Jr. 
  •  
  • Les Guerdat. Après une longue carrière passée à haut niveau, Philippe Guerdat a laissé place à son fils Steve. Mais ce premier ne s’est pas désintéressé du sport loin de là, puisqu’il croise régulièrement son garçon sur les terrains de concours, aux côtés de l’équipe de France pour laquelle il est le sélectionneur. 
  •  
  • Les Rozier. Avec les Bost, les Rozier font partie des grandes familles françaises dans le saut d’obstacles. Si tout a commencé avec le père Marcel (champion olympique par équipes en 1976),  la relève a ensuite été assurée par deux des trois fils de la famille : Thierry et Philippe (actuel membre de l’équipe de France et champion olympique par équipes en 2016). 
  •  
  • Les Touzaint. Dans le concours complet, les générations de cavaliers s’enchaînent également. Si l’histoire a commencé avec les frères Jean-Yves Touzaint (champion de France dans sa discipline) et Thierry (actuel sélectionneur de l’équipe de France) elle a continué avec Nicolas (vainqueur du CCI4* de Badminton) et Pierre, jeune cavalier prometteur.
  •  

À lire également...

Réagissez