Abou Dabi au centre des regards ce week-end

Deuxième meilleur cavalier émirati Abdullah Humaid Al Mihairi est à Abou Dabi pour défendre ses chances à domicile.
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 04 janvier - 21h25 | Anaïs Durr

Abou Dabi au centre des regards ce week-end

Dès aujourd’hui et jusqu’à samedi, c’est Abou Dabi qui est au centre de l’actualité du saut d’obstacles mondial. Un CSI 4*-W support de la Coupe du monde y est en effet organisé, et de sacrées têtes d’affiches ont fait le déplacement aux Émirats arabes unis, faute de compétitions prestigieuses dans les autres parties du globe.

Les hostilités ont été lancées au CSI 4*-W d’Abou Dabi ! Jusqu’à samedi, les Émiratis ont en effet l’occasion de retrouver quelques grands noms de la discipline à l'instar du numéro huit mondial Henrik von Eckermann ou encore l’allemand Philipp Wheishaupt, quarante-cinquième mondial. Aujourd’hui, ce dernier a participé aux deux premières compétitions, cotées à 1,35 et 1,40 m, avec Belo Horizonte et Call Me Eva. Sans faute, les deux chevaux lui ont respectivement offert la quinzième et huitième place. Très en forme ces derniers mois, le Suédois associé à Artiste de l’Abbaye d’Aulne, a été moins chanceux et a laissé une barre au sol, terminant de ce fait trente-deuxième de la seconde épreuve du jour. Seul cavalier français engagé dans la compétition, Frédéric David a signé un double sans faute en selle sur Saxo de la Roque. Le couple s’est classé quatorzième de l’épreuve à 1,40 m. À noter que l’irlandais Shane Breen, quarante-septième mondial, est le cavalier européen le mieux placé, puisque qu’il a conclu l’épreuve à la deuxième place sur Can Ya Makan. C’est finalement le Saoudien Abdullah Alsharbathly, quatorzième de la ligue arabe sur le circuit de la Coupe du monde Longines, qui a été le meilleur sur l’épreuve majeure de la journée.
 
Cinq épreuves sont programmées demain, dont une épreuve pour les chevaux de six et sept ans le matin. Deux rendez-vous pour le CSI 4*-W sont prévus l’après-midi, le premier étant qualificatif pour le Grand Prix dominical, support de la Coupe du monde Longines. Pour l’heure, Frédéric David tentera d’accrocher sa qualification en s’élançant avec Baloussini, un fils de Baloubet du Rouet. À la tête de bons résultats ces dernières semaines, il tentera de continuer sur sa lancée. Le Tricolore est en effet monté sur la deuxième marche du podium du Grand Prix Coupe du monde Longines au CSI 3*-W d’Al Ain avec son cheval de tête Equador van't Roosakker, fin décembre. Quelques jours plus tôt, il s’était déjà classé quatrième du Grand Prix CSI 2* avec Ureka de Roy, une baie de dix ans par Quidam de Revel.
Dans l’épreuve qualificative, Henrik von Exckermann avec Cantinero, Philipp Weishaupt et sa compatriote Miriam Schneider, l’italien Natale Chaiudani, Henrik van den Pol pour les Pays-Bas et la Danoise Tina Lund tenteront de s’imposer.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter