Que deviennent nos vice-champions du monde?

Patrice Delaveau et Katchina Mail à Lexington. (Ph. Scoopdyga)

Lundi 07 mars - 11h02 | AnneClaireL

Que deviennent nos vice-champions du monde?

Septembre 2010, l’équipe de France de saut d’obstacles monte sur la deuxième marche du podium des Jeux équestres mondiaux de Lexington. Une consécration pour le quatuor [Penelope Leprevost], [Patrice Delaveau], [Olivier Guillon] et [Kevin Staut].



Mars 2011, les quatre médaillés d’argent n’ont pas quitté la scène internationale. Au contraire, CSI après CSI, ils enchaînent les concours et les podiums. Mais qu’en est-il de leurs montures ? Que deviennent [Mylord Carthago HN], [Katchina Mail], [Lord de Theize] et [Silvana] de Hus ? Repos, blessure ou compétition, tour d’horizon des chevaux médaillés de Lexington.


Mylord Carthago HN
Après Lexington, Pénélope Leprevost et Mylord Carthago HN ont continué sur leur lancée. Le couple a pris part aux épreuves Coupe de monde de Lyon, Vérone, Paris et Genève avant de lever le pied. « Après le Top Ten de Genève, on a vraiment voulu faire un break. Mylord est en vacances. Il n’a pas sauté de barres depuis deux mois. Il sort en balade tous les jours. »



L’étalon bientôt de retour sur les terrains ? « L’objectif est de le remettre en route, il faut qu’il soit prêt pour La Baule », poursuit la cavalière.  En guise de préparation, le couple sera notamment présent au CSI 3*  d’Hardelot en avril.


Katchina Mail
Depuis l’étape Coupe du monde de Stuttgart en novembre dernier, pas de nouvelle de Katchina Mail, la monture de Patrice Delaveau. Pourquoi une telle absence ? « Katchina s’est blessée. Malheureusement, elle a eu une petite entorse au boulet postérieur. Mais, elle n’était pas totalement arrêté », confie le cavalier normand. « Aujourd’hui, elle va très bien, elle ressaute. Elle va reprendre la compétition. »



La jument, propriété de Bernard Le Courtois, foulera prochainement la piste de Follonica en Italie à l’occasion du Tuscan Jumping Tour.


Lord de Theize
Alors que la France s’éloignait du podium de l’épreuve par équipe de Lexington, le parcours sans-faute d’Olivier Guillon et Lord de Theize relançait les espoirs français. Six mois plus tard et après quelques concours fin 2010, la monture du cavalier français s’apprête à reprendre la compétition.



« J’ai fait quelques indoors après les Jeux équestres mondiaux, mais j’ai vite laissé tomber. Ce n’est pas sa spécialité. C’est un cheval qui saute bien sur les grandes pistes extérieures », commente Olivier Guillon. Après deux mois de repos, Lord de Theize reprend le chemin de la compétition à l’occasion de l’Atlantic Tour de Comporta. Il sera ensuite à Arezzo.



« L’idée est de rentrer dans l’équipe pour la Coupe des nations de La Baule. Et après, pourquoi pas pour les championnats d’Europe… », conclut le cavalier.


Silvana de Hus
Dernière monture tricolore, Silvana de Hus. Le parcours sans pénalité de Kevin Staut et de sa jument grise avait permis à la France de s’assurer une médaille aux Jeux équestres mondiaux. Depuis, le couple a enchaîné les podiums : Stuttgart, Genève, Bâle et dernièrement Vigo. La suite du programme ? « Ella va prochainement participer au CSI 4* de Brauschweig, au CSI 5* W de s’Hertogenbosch et sera au Grand Palais. Il y aura ensuite quelques jours de stage chez Henk Nooren pour préparer la finale. », détaille Kevin Staut.



Après la finale Coupe du monde de Leipzig, Silvana sera au repos. Echéance suivante : réintégrer l’équipe de France pour le CSIO de Fälsterbö et le CHIO d’Aachen en juillet prochain.


MAT
 

À lire également...

Réagissez