Dernier challenge de l’année : la Coupe du monde Longines de Malines

Roger-Yves Bost, tenant du titre du Grand Prix de l'an passé.
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 24 décembre - 13h38 | Anaïs Durr

Dernier challenge de l’année : la Coupe du monde Longines de Malines

Du 26 au 30 décembre se tiendra la trente-cinquième édition de l’étape Coupe du monde Longines de Malines, en Belgique. Le Nekkerhal se transformera pour accueillir les épreuves de saut d’obstacles, dressage, attelage, et voltige. L’occasion pour les concurrents d’engranger un maximum de points en vue de la qualification pour la finale de Paris, en avril prochain.

LES ENJEUX

Dernier rendez-vous de l’année 2017, l’étape de Coupe du monde Longines de Malines rapproche un peu plus les cavaliers internationaux de la finale du circuit de Paris Bercy - Accor Hotel Arena -. Une étape à ne pas négliger puisqu’ils ne leur restera, après ce concours, plus que quatre étapes pour accumuler des points et se qualifier. Alors quels cavaliers passeront un Noël belge cette année ? 

À NE PAS MANQUER

SAUT D'OBSTACLES
L’an dernier en saut d'obstacles, c'était le cavalier français Roger-Yves Bost qui remportait l’étape de Coupe du monde. Toujours présent cette année et actuellement onzième au classement mondial, il tentera sans doute d’accumuler quelques points. Il pourra compter sur la compagnie de ses coéquipiers tricolores ; Simon Delestre, neuvième a lui aussi des points à engranger. Enfin, Kevin Staut, déjà qualifié, tentera probablement tout pour le sport, ou pour repasser en tête de classement. 

Ils feront face à une sévère concurrence : à domicile, les cavaliers belges concourront en nombre, puisqu’ils seront onze à se battre pour le titre. Parmi eux, Pieter Devos, Gregory Wathelet, et les frères Philippaerts notamment. D’entre eux, seul Pieter Devos dispose de suffisamment de points pour prétendre à la qualification. La Grande-Bretagne sera représentée par l’un de ses plus illustres champions, Michael Whitaker, seizième du classement, et son neveu William. L’Allemagne n’aura pas à rougir puisque trois des meilleurs cavaliers du monde feront partie de ses rangs, Christian Alhmann, dix-sept points au compteur, Daniel Deusser, quasiment qualifié, et Ludger Beerbaum. L’Italie pourra compter sur Lorenzo de Luca, véritable révélation de ces deux dernières années. Bertram Allen, vingt-deuxième, défendra les couleurs de son Irlande natale. Son compatriote Mark McAuley, septième, sera également présent pour récolter le peu de points manquants et tentera de s’assurer une place pour Paris, alors qu'il s'est marié il y a quelques jours seulement ! Enfin, les voisins néerlandais seront entre autres représentés par Harrie Smolders. Un beau match en perspective pour le CSI 5*.


DRESSAGE 
Dans le CDI4*, la Belgique et les Pays-Bas auront, comme en saut d’obstacles, la majorité puisque sur les dix-neuf concurrents prenant part à l’épreuve, les deux nations engageront respectivement six et cinq cavaliers. Les mieux placés au classement mondial participant à l’épreuve seront le Néerlandais Patrick Van Der Meer, trente-troisième, et Logutenkova Inna, pour l’Ukraine, vingt-sixième. Bertrand Liegard sera le seul à représenter la France sur le carré. 

VOLTIGE
Pour la compétition féminine, Manon Noël sera l’unique Française de l’épreuve. Elle devra notamment faire face à trois voltigeuses allemandes, dont Sarah Kay, troisième mondiale. Carola Sneekes, vingt-cinquième mondiale, et Lauren Vanlerbergh courront respectivement pour les Pays-Bas et la Belgique. 

Côté masculin, les quatre voltigeurs allemands engagés ne trouveront que deux adversaires étrangers à défier : le Hongrois Bence Balazs et le Marocain Samy El Khattabi. Si les Allemands dominent en nombre, ils sont aussi les participants les mieux placés au classement mondial. Viktor Brusewitz, deuxième, accumule un total de soixante points. Julian Willing le talonne à la huitième place avec trente-cinq points, suivi de de près par Jannis Drewell à la onzième place. 

LE GUIDE

Si l’étape se déroule du 26 au 30 décembre, les compétitions ne commenceront réellement que le 27, le jeudi étant consacré aux enfants. En effet, de 8h30 à 17h30, l'organisation présentera aux jeunes des activités équestres, un spectacle et divers divertissements. Les compétitions attaqueront dès le vendredi, huit heures, avec le CDI 4* de dressage dans l’arène A. 
 

À lire également...

Réagissez

  • texasgrunge - le 24/12

    Vous avez oublié julien epaillard dans les cavaliers engagés, en plus il l'a dit la semaine derniere à Londres qu'il allait à Malines

  • cococlt - le 24/12

    Je pense que Pénélope ne tentera pas l'impossible.....vu qu'elle n'est pas dans la liste des engagés....

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter