CSI 2* Strazeele : Hugo Breul, en conquérant !

Hugo Breul, vainqueur à Strazeele. Ph. Euro-Photo.

Lundi 28 février - 19h15 | AnneClaireL

CSI 2* Strazeele : Hugo Breul, en conquérant !

On le pressentait déjà depuis quelques années. Strazeele et l’Association Hippique ne pouvait que développer les concours de saut d’obstacles au regard de ce qui s’est fait depuis la création du premier CSI en 2006. Désormais c’est chose faite ! Simon Vanhersecke et toute son équipe de bénévoles qui animent le cœur de la Flandre depuis 2002 sont passés à la vitesse supérieure. Preuve en a été donnée ce week-end, avec le premier de leurs cinq CSI de la saison.


 
Rien d’étonnant donc à ce que le Grand Prix qualificatif pour la Ranking List ait rassemblé une quarantaine de prétendants à la plus haute marche du podium. Sur un tour savamment dosé par Eugène Mathy, le maître d’œuvre du CSI de Liège, rien ne laissait présager d’un tel barrage, un barrage qui a offert à la France les trois marches du podium face à une Carian Scudamore dépitée.

 
Le premier  à ouvrir le bal des qualifiés dans ce Grand Prix des remorques du Nord fut le jeune et talentueux [Hugo Breul] avant qu’Anne-Sophie Godart réalise, elle aussi, un sans-faute tout comme Carian Scudamore et… Pascal Vanlaethem. Quatre barragistes. Cela révèle la technicité du parcours avec notamment un n° 1 particulièrement fautif.

 
A l’heure du barrage, Hugo Breul s’est offert le luxe d’un double sans-faute poussant alors ses adversaires à prendre tous les risques y compris Carian Scudamore qui, par deux fois, est allée au refus, lui valant l’élimination. On avait pourtant vu la Britannique très déterminée lors du tour initial, réalisant le meilleur chrono. Eliminée elle prendra cependant la quatrième place de ce Grand Prix qualificatif pour la Ranking List.

 
Pascal Vanlaethem a, lui aussi, joué son va-tout. Une pression un peu forte, un soupçon de précipitation, résultat : deux barres, mais néanmoins une belle troisième place derrière une Anne-Sophie Godart toute radieuse, malgré ses quatre points de pénalité, de se trouver sur la deuxième marche du podium.

 
Dès le vendredi, après une première et encourageante victoire du jeune Louis Bernast devant le Belge Pascal Vanlaethem, on avait compris que ce dernier n’était pas venu pour faire de la figuration. Avec deux victoires, et plusieurs fois cité aux honneurs tout au long du concours, le cavalier belge de la région de Namur, s’est affirmé comme le cavalier étranger le plus régulier dans le challenge établi sur les deux CSI d’octobre 2010 ainsi que sur celui qui vient de se dérouler.   

 
 
(Source communiqué BV)

À lire également...

Réagissez