Alberto Zorzi clôture le concours londonien en beauté

Crédit : Olympia Horse Show

Mardi 19 décembre - 10h00 | Lucas Tracol

Alberto Zorzi clôture le concours londonien en beauté

Hier soir, c’est sur une épreuve à barrage que les cavaliers engagés dans le CSI 5*-W de Londres se sont élancés pour conclure six jours de beau sport. Sous la verrière de l’Olympia, c’est finalement Alberto Zorzi qui l’a emporté grâce à Contanga. L’Italien a devancé Harrie Smolders sur Zinius et Michael Whitaker sur Jb’s Hot Stuff.

À Londres, le concours ne s'arrête pas le dimanche soir comme dans la majorité des concours à travers le monde ! Comme chaque année à l'Olympia Horse Show, les Britanniques font durer le plaisir et prolongent jusqu'au lundi. Hier soir donc, c’est à une belle bataille que se sont livrés les trente-deux pilotes engagés dans le prix Turkish Airlines hier soir à Londres. Dans cette épreuve à barrage sur des barres à 1,60m, ils ont été douze à trouver la clé du sans faute en première manche.
Après la victoire d’Emanuele Gaudiano dans les six barres, c’est à nouveau l’hymne italien qui a résonné à l’Olympia de Londres puisque, présent pour la première fois sur ce concours, Alberto Zorzi s’est imposé en réalisant un double sans faute avec le barrage le plus rapide. Juché sur Contanga, une jument de treize ans par Catoki qui appartient à Athina Onassis, le pilote en vogue du moment a franchi la ligne d’arrivée en 34“05. La bataille a été rude pour les places d’honneur, puisque les trois pilotes qui sont montés sur le podium sont dans la même seconde. Deuxième grâce à Zinius, un KWPN de treize ans qui a déjà remporté une épreuve et obtenu une troisième place une semaine plus tôt à Genève, Harrie Smolders a pu accrocher la deuxième place grâce à un chronomètre de 34“24. À domicile, Michael Whitaker avait bien évidemment à cœur de briller. Mais sur Jb’s Hot Stuff, le local n’a pu faire mieux et a conclu l’épreuve à la troisième place (34“30).
 
Déjà troisièmes du Grand Prix Coupe du monde la veille, Edwina Tops-Alexander et son tout bon Inca Boy van’t Vianahof ont réitéré une belle performance dans cette ultime épreuve, puisqu’ils ont accroché la cinquième place avec un bon double sans faute, mais un barrage loin de rivaliser avec les plus rapides. L’Australienne a été devancée par le Néerlandais Maikel van der Vleuten juché sur Dana Blue, une fille de Mister Blue de neuf ans. À tout juste huit ans et pour sa première épreuve de ce niveau, Winning Good, la fille de l’incroyable Winningmood, a permis à Ben Maher de prendre la sixième place malgré une faute au barrage. De bon augure pour la suite ! Eux aussi fautifs à une reprise en deuxième partie d’épreuve, Emanuele Gaudiano et Kevin Staut sont sept et huitième sur Caspar et Ayade de Septon*HDC.
Vainqueur du Grand Prix Coupe du monde dimanche sur Toupie de la Roque, le Normand Julien Epaillard avait choisi de seller Cristallo A*LM pour cet ultime rendez-vous. Ça n’est cette fois pas passé car le Tricolore est sorti de piste avec une faute en première manche, tout comme son compatriote Simon Delestre associé à Gain Line. 
 

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 19/12

    Entièrement d'accord, superbe cavalier. Les chevaux qu'il récupère et qui sont passés sous d'autres selles sont métamorphosés. Le plus impressionant est Ego Van Orti qui a juste appris à s'articuler avec A Zorzi alors qu'il était toujours branché sur la martingale auparavant....

  • cococlt - le 19/12

    Très belle saison pour Alberto , belle équitation , jamais "dans le rouge"...j'adore !!

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter