Le jeune cheval : le connaitre pour mieux l'éduquer

Crédit : Collection privée

Lundi 18 décembre - 15h30 | Haras de la Cense

Le jeune cheval : le connaitre pour mieux l'éduquer

En partenariat avec le Haras de la Cense, GRANDPRIX vous propose de découvrir en exclusivité à travers des vidéos la méthode d'approche et de rencontre avec le cheval, extraite du livre "Le Jeune cheval : le comprendre pour mieux l'éduquer" de la Cense. Partagé dans ce cinquième volet, connaitre son cheval pour mieux l'éduquer.

Une éducation réussie permet aux chevaux d'exprimer 100% de leur potentiel

Les chevaux partagent la vie des hommes depuis des milliers d’années. Si au fil du temps, ils se sont adaptés à cette cohabitation, leur nature reste sauvage. Chaque poulain porte en effet les caractéristiques de son espèce. C’est pourquoi l’homme doit apprendre à connaître le cheval avec lequel il souhaite travailler. Cela permet d’établir une relation de confiance et de compréhension. Pour que l’éducation du jeune cheval soit une réussite, le cavalier doit donc maîtriser connaissance de la nature du cheval et savoir-faire technique.
Le débourrage est une étape importante dans la relation entre l’homme et le cheval. Cela doit constituer une base solide, empreinte de confiance et de respect, permettant au cheval d’acquérir les compétences nécessaires à une compréhension mutuelle. Cette étape se déroule le plus souvent au cours de la troisième année du cheval, avant de poursuivre vers un travail plus spécifique dans sa quatrième. Nous y retrouvons la mise en place des codes à pied, également utiles lors du travail monté, l’acceptation de la selle et du cavalier.
Une fois ces grandes étapes du débourrage acquises, il convient de consolider la connaissance des aides du cavalier et à confronter le cheval à différentes situations. Le débourrage doit être considéré comme terminé lorsque les aides du cavalier sont suffisamment claires pour l’animal, qu’il y répond avec calme et légèreté dans des situations diverses (travail sur le plat, extérieur, obstacle, environnement nouveau...).

 

Chaque couple cheval-cavalier a un projet qui lui est propre. Que ce soit pour la compétition ou le loisir, le cavalier doit construire son projet autour d’objectifs simples et clairs pour le cheval. Il lui revient de décomposer les apprentissages afin que le cheval évolue pas à pas et acquiert les techniques qui lui seront nécessaires dans sa vie future.
Le rôle d’un homme de cheval est de façonner le diamant brut qu’est le jeune cheval pour en faire un bijou. Chaque individu, selon sa sensibilité, a un projet différent quant à l’utilisation du cheval, mais que l’on veuille en faire un athlète, un compagnon de promenade ou un cheval de travail, il sera toujours un partenaire que l’on doit respecter. Le respect commence par la connaissance de l’animal que l’on côtoie et par son éducation. Celle-ci permet de fixer un cadre au sein duquel chevaux et cavaliers peuvent évoluer en confiance car ils en connaissent les limites. Ce cadre est à la fois un repère pour le cheval mais aussi un tremplin vers d’infinies possibilités. Lorsque les fondements sont solides, les capacités d’apprentissage du cheval présentent un potentiel illimité au cavalier. Tout l’art de l’homme de cheval réside dans sa capacité à éduquer le cheval en respectant sa nature et ses besoins, sans affaiblir son enthousiasme.

 

  • Pour en apprendre davantage sur les premiers pas du jeune cheval,  découvrez « Le jeune cheval : le comprendre pour mieux l’éduquer »,  un ouvrage de référence dédié à la relation entre l’homme et le cheval et aux méthodes d’apprentissage du Haras de la Cense. Bénéficiez également des conseils et des secrets de professionnels du débourrage grâce à un support vidéo unique : « Le Jeune Cheval, le film », disponible sur le site internet du Haras de la Cense, rubrique E-Campus.

À lire également...

Réagissez