Ils sont dans les tops et les flops du week-end

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 13 décembre - 13h15 | Marc Verrier

Ils sont dans les tops et les flops du week-end

Bilan de la semaine écoulée avec ceux qui ont cartonné et ceux qui ont déçu. Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC, Kent Farrington, Edwina Alexander et quelques autres sont dans les tops du week-end; Reynald Angot et les Français à La Corogne, l'Irlande qui pourrait perdre Rodrigo Pessoa et Pénélope Leprévost sont dans les flops. GRANDPRIX-REPLAY fait le point.

LES TOPS

Kevin et Rêveur au Top Ten

Pour Kevin Staut, ce week-end, c'était vraiment le top... et même le Top Ten ! Avec son vieux complice Rêveur de Hurtebise*HDC, le n° 3 mondial dame le pion à ses neuf autres concurrents et remporte cette épreuve, très prisée dans un palmarès, neuf ans après Michel Robert, seul Français à avoir jusque là inscrit son nom au palmarès. Il manquait une belle victoire individuelle à cette saison 2017 pour Kevin et Rêveur, voilà qui est fait ! 

Farrington en Number One

L'Américain Kent Farrington n'est pas numéro un mondial par hasard et il l'a démontré à Genève. Après avoir remporté le Crédit Suisse Grand Prix de vendredi avec Voyeur, il s'impose dans le Grand Prix sur Gazelle. Seul petit flop pour Kent, une modeste neuvième place dans le Top Ten, mais un week-end très fructueux avec plus de quatre cents mille euros empochés !

Edwina renoue avec la victoire

Après une pause de six mois pour cause de maternité, Edwina Tops-Alexander était revenue sur les terrains de concours mi-septembre. Dimanche, à La Corogne, Edwina remporte son premier Grand Prix cinq étoiles depuis son retour. C'était avec California, cette même jument avec laquelle elle avait remporté le Grand Prix Hermes à Paris au printemps, son dernier Grand Prix avant sa pause grossesse. Avec cette victoire, Edwina fait une très belle opération pour la Coupe du monde, avec désormais trente-cinq points et la sixième place du classement.

Record pour Ludovic Henry et After You

Au CDI4* de Salzburg, Ludovic Henry et After You*JO/JEM ont explosé les compteurs et obtenu la meilleure moyenne de leur carrière. Sixièmes du Grand Prix puis de la Reprise libre en musique, Ludovic et After You sont crédités par les juges de la note de 75,635 %. De bon augure dans l'optique des JEM de Tryon qui se profilent à l'horizon !

Première concluante pour Benoît et Alexis

Benoît Cernin et Alexis Deroubaix avaient obtenu leur première sélection pour un cinq étoiles en se voyant octroyer une sélection pour Genève. Si commencer dans un tel concours, sûrement le plus difficile en indoor, aurait pu être un cadeau empoisonné, nos deux bizuths s'en sont très bien tirés. Après avoir remporté une épreuve avec Unamour du Suyer, Benoît Cernin est sans faute dans la grosse épreuve du jeudi avec Uitlanders du Ter, puis double sans-faute dans le Crédit Suisse Grand Prix ce qui lui vaut une dixième place et la qualification pour le GP du dimanche. 
Une qualification qu'Alexis Deroubaix a obtenu grâce à une cinquième place dans la Coupe de Genève avec Timon d'Aure. 
Dans le difficile Grand Prix, Benoît et Alexis sortent tous deux avec huit points, mais sans avoir démérité et en montrant une équitation digne des meilleurs.

LES FLOPS

Occasion ratée pour les Français à La Corogne

La Coupe du monde se poursuivait à La Corogne, avec un plateau plus light que lors des autres étapes, puisque les meilleurs mondiaux étaient à Genève. C'était l'occasion, pour les cinq Français présents dans le Grand Prix d'essayer de marquer des gros points. Avec une faute de Soleil de Cornu CH sur le tour initial, Julien Gonin est le mieux classé avec une onzième place et six petits points. Julien Epaillard, Aldrick Cheronnet et Olivier Robert sont hors des points avec deux fautes. Pour Reynald Angot et Symphonie des Biches, c'est un concours à oublier. Après neuf et douze points les deux premiers jours, ils terminent leur week-end par un abandon dans le Grand Prix. 

L'imbroglio irlandais

Alors que tout pourrait aller pour le mieux après le titre par équipes obtenu au championnat d'Europe de CSO sous la houlette de Rodrigo Pessoa, des dissensions ont abouti au départ de Gerry Mullins, chargé du haut niveau. De ce fait, Rodrigo Pessoa se pose des questions et pourrait envisager un départ vers d'autres horizons si la situation se dégradait.

Pénélope Leprévost aux abonnées absentes

Absente des remises des prix, Pénélope Leprévost achève son concours genevois par un abandon dans le Grand Prix avec Vagabond de la Pomme. Il y aura des week-ends meilleurs...

À lire également...

Réagissez