Edwina Tops-Alexander illumine La Corogne

Crédit : Manuel Queimadelos/FEI

Lundi 11 décembre - 09h47 | Lucas Tracol

Edwina Tops-Alexander illumine La Corogne

À l’occasion de la septième étape de Coupe du monde Longines de la Ligue d’Europe de l’Ouest, Edwina Tops-Alexander s’est imposée sur California. En Espagne, Max Kuhner a terminé à la deuxième place sur Chardonnay, tandis que Manuel Fernandez Saro a complété le podium.

“California sautait de manière formidable ces derniers-temps, mais de temps à autres elle commettait quelques fautes bêtes ce qui me rendait un peu folle ! Hier j’étais déterminée à faire un bon résultat mais ça n’est pas passé. Aujourd’hui j’ai fait de mon mieux et c’est passé, donc je suis vraiment heureuse !”, a déclaré Edwina Tops-Alexander à la fin de l’épreuve.
Sur le parcours de Santiago Varela, c’est l’Espagnol Fernandez Saro qui a réalisé le premier double sans faute en franchissant la ligne d’arrivée en 43“89. Deux partants après, Denis Lynch a lui aussi réalisé un double sans faute en 45“77. Aux rênes de sa formidable baie California, l’amazone australe est allée bien plus vite puisqu’elle a arrêté la montre Longines en 40“08, une performance dont elle n’était pas parfaitement satisfaite en sortie de piste. “J’ai fait une foulée de trop du numéro un jusqu’au deux, mais ça m’a fait aller plus vite par la suite. Je n’étais pas sûre d’être assez rapide pour gagner, je pensais que je pourrais être deuxième avec un peu de chance.” Aux rênes de son très régulier Chardonnay 79, l'Autrichien Max Kuhner a bien tenté sa chance, mais ça n'a pas suffit. Il termine toutefois à la deuxième place et récolte ainsi dix-sept points pour le classement général. 
 
Présent à Genève la veille pour courir le Top Ten avec VDL Groep Verdi, le Néerlandais Maikel van der Vleuten est retourné en Espagne pour courir le Grand Prix Coupe du monde. Un plan qui a fonctionné puisqu’il a réussi à obtenir la huitième place sur Idi Utopia, une fille de Quasimodo Z de neuf ans.
Malgré la présence de cinq cavaliers français, aucun n’est parvenu à accéder au barrage. La meilleure performance des Bleus est tout de même à mettre sur le compte de Julien Gonin, fautif à une reprise en première manche sur son meilleur cheval Soleil de Cornu CH. Le parcours a été plus difficile pour Aldrick Cheronnet, Olivier Robert et Julien Epaillard, tous trois pénalisés de huit points sur Tanael des Bonnes, Tempo de Paban, et Instit de Jucaso. Ça n’est pas passé non plus pour Reynald Angot, qui a préféré abandonner sur sa fidèle Symphonie des Biches.
 
Avec quinze points pour le classement mondial récoltés à Oslo, plus vingt points glanés à La Corogne, Edwina Tops-Alexander est donc à la sixième place du général pour la Ligue d’Europe de l’Ouest. Prochain rendez-vous pour la Coupe du monde Longines de saut d’obstacles : ce week-end à Londres. 
 

À lire également...

Réagissez