Kent Farrington en bon numéro un à Genève

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 08 décembre - 22h41 | À Genève, Lucas Tracol

Kent Farrington en bon numéro un à Genève

En début de soirée, la piste de Palexpo a acueilli l’épreuve du Crédit Suisse Geneva Classic, un rendez-vous sur lequel cinquante couples se sont affrontés. Au final, c’est le numéro un mondial Kent Farrington qui l’a emporté grâce à son excellent Voyeur, devançant ainsi Daniel Bluman sur Sancha LS et Harrie Smolders sur Zinius.  

Comme chaque année à Genève, les cavaliers engagés sur le CSI 5* se sont élancés sur une épreuve à barrage qualificative pour le Grand Prix, où la course au chronomètre a été disputée par beaucoup – trop – de couples. En effet, vingt-et-un couples ont effectué un parcours parfait en première manche, donnant lieu à une deuxième partie d’épreuve un peu longue pour que le suspense ne soit complet. La bataille a toutefois été belle et, comme souvent, c’est le numéro un mondial qui l’a emporté. Pour la troisième fois, Kent Farrington a donc enlevé le Crédit Suisse Grand Prix, une épreuve qu’il avait notamment remporté l’an passé sur Creedance. Juché sur son fidèle Voyeur cette fois, l’Américain a été le meilleur face à dix-huit concurrents, en arrêtant le chronomètre à 36“42. Dix-huit et non pas vingt-et-un car Luciana Diniz, Simon Delestre et Grégory Wathelet ont préféré ne pas prendre le départ sur ce deuxième parcours afin de préserver Fit For Fun, Hermès Ryan des Hayettes et Corée pour la suite du week-end.
Longtemps en tête du barrage grâce au temps de 37“06, l’Israélien Daniel Bluman a dû se contenter de la deuxième place sur sa supersonique Sancha LS. Vainqueur de l’épreuve majeure hier soir, Harrie Smolders était bien parti pour l’emporter, mais avec deux petits centièmes de plus que Daniel Bluman, le vice-champion d’Europe a pris la troisième place sur Zinius.

Parmi les double sans faute classés, pas beaucoup de surprises puisque tous font partie des couples en forme du moment. Sur Cas de Liberté Z, Niels Bruynseels s’est adjugé la quatrième place du classement, devant Steve Guerdat et Bianca, troisièmes du Grand Prix Coupe du monde de Lyon il y a cinq semaines. Le champion olympique suisse devance son compatriote et ami Martin Fuchs qui, pour l’occasion, avait sellé son meilleur cheval Clooney 51. Parti en dernière position, Bertram Allen et son impétueux Hector van d’Abdijhoeve ont accroché la septième place devant Mark McAuley et Miebello, un duo qui ne loupe décidemment rien ces derniers temps.
Deux pilotes tricolores complètent le Top Ten et Pénélope Leprevost a bien tenté sa chance sur Vagabond de la Pomme. Sur un barrage pas franchement construit pour lui, le fils de Vigo d’Arsouilles, déjà quatrième du Grand Prix du Longines Masters de Paris le week-end passé, a une fois de plus fourni un bel effort et a ainsi arrêté le temps sous la barre des 40 secondes. Pour sa première participation au concours genevois, Benoit Cernin s’est à nouveau classé après avoir remporté une épreuve hier. Sur son meilleur cheval Uitlanders du Ter, le Tricolore a accroché la dixième place et devance ainsi le champion d’Europe Peder Fredricson (qui participe lui aussi pour la première fois au concours suisse) sur H&M Carat Desire, rien que ça !
 
Au barrage, le Suédois Henrik von Eckermann était bien parti pour réaliser un excellent chronomètre. Mais suite à une incompréhension sur le dernier obstacle, l’ancien pilote des écuries Beerbaum a chuté de Mary Lou 194, sans gravité fort heureusement. En première manche, Roger-Yves Bost et Sangria du Coty se sont faits piéger sur l’ultime palanque, une faute qui leur a fermé les portes du barrage. Sur Vendome d’Anchat*HDC, Kevin Staut s’est fait piéger sur l’entrée de triple tandis que Janika Sprunger et son sensationnel ont laissé la sortie à terre. Pour Cian O’Connor, la soirée a été plus compliquée puisque l’Irlandais a essuyé un refus de Skyhorse sur le mur puis deux fautes supplémentaires en fin de parcours. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter