Fin de carrière sportive pour Carinjo 9*HDC

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 08 décembre - 17h25 | Lucas Tracol

Fin de carrière sportive pour Carinjo 9*HDC

On ne l’avait plus vu en compétition internationale depuis le mois d’avril, et cette fois c’est certain, Carinjo 9*HDC en a terminé avec le sport. Le haras des Coudrettes a en effet annoncé que le fils de Cascavelle se consacrera désormais à sa carrière d’étalon.

 - Fin de carrière sportive pour Carinjo 9*HDC

Carinjo 9*HDC, un étalon au look hors du commun.
Crédit : Scoopdyga

Le temps des remises des prix est terminé pour Carinjo 9*HDC. À seize ans, le Holsteiner va en effet profiter d’une retraite sportive après avoir écumé les podiums sous la selle de Patrice Delaveau et Thomas Voss, comme l’a annoncé le haras des Coudrettes. Amené au plus haut niveau par l’Allemand Thomas Voss, le sublimissime bai a notamment remporté le Grand Prix du CSI 4* de Chernyakhovsk en 2011, obtenu plusieurs classements en Coupe du monde, ou a encore accroché la deuxième place du mythique Grand Prix d’Aix-la-Chapelle en 2012, avant de rejoindre la France en août de la même année.
Les succès ne se sont pas faits attendre puisque, sous la selle de Patrice Delaveau, le bai a remporté une épreuve intermédiaire au CSI 5* de Vienne en septembre, première victoire d’une longue série. À Stuttgart, Chantilly, Gijón, Barcelone, Doha, Dinard, La Baule, Paris, Bruxelles, et plus récemment Anvers, Carinjo 9*HDC s’est imposé dans de très belles épreuves, permettant au Normand de briller sur la scène internationale à de nombreuses reprises. Parmi les plus beaux succès du couple, on retiendra notamment la victoire dans le Grand Prix CSI 5* de Saint-Tropez en 2014 (retrouvez son barrage en vidéo à la fin de l'article).
 
Vainqueur d’une épreuve à Anvers en avril, le bai avait dû être mis au repos pour blessure à la suite du concours belge. Emanuele et Armand Perron-Pete ont aujourd’hui décidé de mettre un terme à la carrière sportive de l’étalon, qui officiera désormais comme reproducteur. Parmi ses produits, quelques-uns évoluent déjà à très haut niveau, à l’instar de Cassinja S qui s’illustre aux États-Unis sous la selle de Charlie Jacobs. En 2018, le haras des Coudrettes verra par ailleurs la naissance d’un produit maison puisqu’un croisement d’Estoy Aqui de Muze*HDC et Carinjo 9*HDC est en prévision.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter