Harrie Smolders met fin à l’hégémonie tricolore à Genève

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 07 décembre - 21h24 | Lucas Tracol

Harrie Smolders met fin à l’hégémonie tricolore à Genève

En ce premier jour de compétition, Genève a vu deux victoires tricolores avec les réussites successives de Roger-Yves Bost et Benoit Cernin. Ce soir, dans l’épreuve majeure de la journée, Harrie Smolders a toutefois renversé la tendance en s’imposant dans le Crédit Suisse Geneva Classic grâce à Zinius. Le Néerlandais a devancé l’Égyptien Abdeil Saïd sur Hope van Scherpen Donder et l’Américaine Laura Kraut associée à Deauville S.

Ce soir, cinquante-deux couples se sont succédé pour tenter de s’imposer dans l’épreuve qualificative pour le Grand Prix dominical. Un rendez-vous capital puisque seuls les quatre premiers couples de cette épreuve ont obtenu leur qualification pour le Grand Prix. Pour les autres, tout reste à faire dans les épreuves qualificatives restantes ! Sur ce test de vitesse au tracé technique et aux barres à 1,55m, c’est au final le Oranje Harrie Smolders qui a été le meilleur, parvenant à abaisser le chronomètre jusqu’à 61“28. Même sur sa petite et supersonique Hope van Scherpen Donder, Abdel SaÏd n’a rien pu faire. Avec seulement sept centièmes de retard, le pilote a dû s’incliner face au vice-champion d’Europe. Déjà classée deuxième dans l’épreuve précédente, l’Américaine Laura Kraut a complété le podium sur son grand bai Deauville S. En 62“89, elle a devancé un trio de couples belges.
Malgré le coup dur auquel il a dû faire face la semaine passée, Grégory Wathelet n’a pas perdu sa rage de vaincre puisque le Belge s’est adjugé la quatrième place de l’épreuve grâce à son fidèle Eldorado van het Vijverhof. Le couple a ainsi devancé Jérome Guéry sur Gardield de Tiji des Templiers, un étalon par Quasimodo Z qui a réalisé une belle ascension ces derniers mois. Toujours pour la Belgique, Pieter Devos a accroché la sixième place grâce à un parcours bouclé en 63“81 sur Espoir. Sur son meilleur cheval, l’Irlandais Mark McAuley s’est offert la septième place, devant le meilleur suisse de l’épreuve Romain Duguet, juché sur Sherazade du Gevaudan.
 
Bien décidé à accrocher une autre victoire à son palmarès, Roger-Yves Bost s’est élancé tambour battant sur son olympique Sydney Une Prince. Malheureusement, même si le chronomètre était meilleur que celui de Smolders, le Barbizonnais a dû se contenter de la dix-septième place à cause d’une faute survenue en fin de parcours. Quatre points, c’est également le score obtenu par ses compatriotes Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise*HDC, ou encore Pénélope Leprevost sur Royal de Licques.
Encore une belle performance pour Benoît Cernin, sans-faute avec Uitlanders du Ter sans jouer le chronomètre, il termine juste à la porte du classement à la quatorzième place.
 
À noter la chute du champion d’Europe par équipes Cian O’Connor qui ne s’est pas entendu avec Donjo sur la sortie du triple. Fort heureusement, cheval et cavalier ont semblé bien se porter en sortie de piste.
 

À lire également...

Réagissez