Coup d’envoi jeudi de la troisième saison des Longines Masters à Paris

Qui succèdera à Grégory Wathelet et Eldorado van het Vijverhof, vainqueurs du Grand Prix l'an passé à Paris ?
Crédit : Scoopdyga

Mardi 28 novembre - 10h19 | Lucas Tracol

Coup d’envoi jeudi de la troisième saison des Longines Masters à Paris

Dès jeudi et jusqu’à dimanche, la troisième édition de la série Longines Masters sera lancée à Paris, dans le parc des expositions de Villepinte. À l’occasion de ce CSI 5*, il ne fait aucun doute que le spectacle sera grandiose et que les nouvelles épreuves de la Riders Masters Cup et de la Masters Power feront réagir.

À ne pas manquer

Dernier rendez-vous du saut d’obstacles international de l’année en terres françaises, le Longines Masters de Paris réunira dès jeudi l’élite du saut d’obstacles mondial. Tenant du titre grâce à Eldorado van het Vijverhof, Grégory Wathelet sera au rendez-vous pour tenter le coup double. Vainqueur à Hong Kong cette année, l’Allemand Christian Ahlmann tentera lui aussi d’ajouter le Grand Prix à son palmarès. À la tête du classement mondial depuis de longs mois, l’Américain Kent Farrington a fait le voyage et devrait notamment concourir dans la Riders Masters Cup, une épreuve par équipes qui opposera les Etats-Unis à l’Europe. Lui aussi présélectionné pour s’élancer dans ce duel, le Normand Kevin Staut aura très certainement à cœur d’aller aussi vite que l’an dernier dans le Longines Speed Challenge qu’il remportait de main de maître sur Elky van het Indihof*HDC (retrouvez la vidéo ci-dessous). À n’en pas douter, il sera également déterminé à soulever la coupe dans le Grand Prix dimanche, une épreuve qu’il avait remporté avec sa fidèle Silvana*HDC en 2013. Les Français seront bien représentés puisque les quatre champions olympiques par équipes fouleront la piste parisienne : Pénélope Leprevost, Philippe Rozier et Roger-Yves Bost seront au rendez-vous. La délégation tricolore sera complétée par Julien Epaillard, Grégory Cottard, Cédric Angot, Nicolas Delmotte ainsi que les jeunes Edward Levy et Alexandra Paillot.
Auteur d’une saison exceptionnelle, Lorenzo de Luca sera lui aussi du voyage, et concourra face au Canadien Éric Lamaze ou encore contre le Néerlandais Maikel van der Vleuten. Récent vainqueur du Grand Prix Coupe du monde de Stuttgart aux rênes de Hannah, le champion olympique suisse Steve Guerdat est lui aussi engagé dans la compétition. Pour la Belgique, Jérome Guéry, Niels Bruynseels et Pieter Devos seront de la partie, tout comme le Britannique Ben Maher et les Américaines Lauren Hough et Laura Kraut.

Les enjeux

La première épreuve majeure de cette neuvième édition du Longines Masters de Paris se déroulera vendredi soir avec le Longines Speed Challenge. Épreuve plébiscitée par le public, elle offre chaque année un spectacle singulier et une course au chronomètre folle. Nouvelle arrivée sur le circuit indoor du Longines Masters, la Masters Power présentée par le Lido de Paris aura lieu samedi après-midi. Elle laissera ensuite place à la Riders Mastes Cup, une épreuve qui opposera cinq cavaliers américains à cinq pilotes européens, sélectionnés par Robert Ridland et Philippe Guerdat (les pré-selections sont disponibles ici et ici). Enfin, le Longines Grand Prix de Paris mettra en compétition tous les meilleurs couples dimanche dès 14h45. L’occasion pour eux de prétendre au Super Grand Slam Bonus de 2 250 000 euros. 
 

À lire également...

Réagissez