Mardi 14 novembre - 20h14 | Lucas Tracol

Bacardi VDL, Rodolphe Scherer, l’équipe de complet allemande et deux cavaliers suspendus pour dopage sont dans les Tops et les Flops de la semaine

Cette semaine, GRANDPRIX-REPLAY revient sur les tops et les flops de la semaine qui vient de s’écouler. Pour l’occasion, le très régulier et exceptionnel Bacardi VDL ainsi que Rodolphe Scherer sont dans les tops, tandis que plusieurs cas de dopages sont dans les flops.

LES TOPS

Bacardi VDL continue de faire sensation
Si Bassem Mohammed s’est imposé avec Gunder dans le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Doha, ultime étape du circuit, il y a un cheval qui aurait presque pu leur voler la vedette. Deuxième de cette épreuve très disputée, Bacardi VDL a en effet accroché un nouveau beau classement sous la selle de la Suissesse Janika Sprunger. Arrêté pour blessure plus de deux ans entre 2014 et 2016, le KWPN de onze ans n’a éclot à haut niveau que cette année. Pour cause, il a réalisé son premier Grand Prix en CSI 5* à Ascona, en juillet dernier. Depuis, le bai à la technique exceptionnelle n’a rien manqué puisqu’en onze parcours – barrages inclus – il a réalisé neuf tours parfaits et n’a délogé que deux barres de leurs taquets. Nous devrions donc entendre parler du fils de Corland dans les mois à venir, et il ne fait aucun doute que son immense galopade lui permettra de s’imposer dans une très belle épreuve.
 
Rodolphe Scherer double la mise à Saumur 
Déjà vainqueur du cross indoor de Saumur l’an dernier, Rodolphe Scherer a conservé son titre en s’imposant samedi soir sous le Grand manège de l’École nationale d’équitation. Parmi les trois parcours parfaits de l’épreuve, le Tricolore a réalisé le sans faute le plus rapide grâce à Cœur de Crack, un fils d’Indoctro de dix ans. Meilleur cavalier l’an passé avec Todd de Suzan, Rodolphe Scherer a confié avoir pris beaucoup de plaisir durant cette épreuve sur son cheval “presque trop respectueux pour le concours complet”.

LES FLOPS

L’Allemagne perd sa médaille de Strzegom                  
Mercredi soir, le monde du concours complet a été ébranlé par une annonce pour le moins inattendue. L’Allemande Julia Krajewski a en effet fait savoir que son cheval avait été contrôlé positif pendant les championnats d’Europe de Strzegom. Encore en suspens, la sanction a été sans appel le lendemain puisque l’échantillon B a confirmé la présence de Firocoxib dans l’organisme de Samouraï du Thot. Une confirmation qui a aussitôt privé l’Allemagne de sa médaille d’argent aux européens de Strzegom.
 
Deux cavaliers suspendus pour dopage
Aujourd’hui, la Fédération équestre internationale a fait état de deux cas de dopage, dont un en endurance et un en saut d’obstacles. Le Colombien Pablo Carreño Mora a en effet été suspendu après un contrôle positif à la Ractopamine sur son cheval HSM Cornelio. Contrôlé lors du CEI 1* d’Ubate, le cavalier est suspendu jusqu’à décision du tribunal de l’instance dirigeante des sports équestres, tandis que son cheval est interdit de compétition pour deux mois.
Côté saut d’obstacles, c’est la Suissesse Nadja Peter-Steiner qui a été provisoirement suspendue à l’occasion d’un contrôle réalisé au CSI 3*-W de Tétouan, une compétition où elle et sa jument Saura de Fondcombe ont remporté le Grand Prix. Des traces de Desmethyltramadol ont en effet été décelées dans l’organisme de l’alezane, tandis qu’un contrôle réalisé cinq jours plus tard au CSIO 3*-W de Rabat s’est révélé négatif. Comme pour le cas précédant, Saura de Fondcombe est suspendue pour deux mois tandis que Nadja Peter-Steiner devra attendre la décision du tribunal de la FEI. Le couple est toutefois automatiquement disqualifié du CSI 3*-W de Tétouan. 
 

À lire également...

Réagissez

  • Td70 - le 15/11

    Bacardi VDL c'est Corland x Kannan, rien à voir avec Cliton. D'ailleurs pas de point commun entre Bacardi et Clinton dans le modèle, alors que généralement il signe ses produits !