CSI 3* Neumünster : victoire de J. Vinckier

Jan Vinckier, vainqueur à Neumünster. Ph. Karl Heinz Frieler.

Mercredi 23 février - 10h56 | ma.thierry

CSI 3* Neumünster : victoire de J. Vinckier

« Ce n’est pas la peine d’aller en Allemagne quand on n’a pas de cheval en top forme », a déclaré [Jan Vinckier], cavalier professionel belge, dont l’écurie se trouve près de la frontière française. Mais depuis six mois, il en a un... Sa monture s’appelle Ursela (Andiamo x Amethist), jument KWPN de dix ans. « Nous l’avons fait progresser doucement ces derniers mois, et elle a tout sauté : 1,35m, 1,45m et 1,55m. Alors, le propriétaire, M. Roger van Oproy, a décidé d’aller en Allemagne pour la tester au plus haut niveau. Moi personnellement, je me classe seulement aux alentours de la 200e place dans le ranking mondial. Mais vue la récente série de succès d’Ursela, M. van Oproy a pu convaincre l’organisateur du CSI de Neumünster de nous inviter. » Une bonne décision. Au barrage avec les dix meilleurs cavaliers de la première manche du Grand Prix, Ursela n’a laissé aucune chance aux autres. Elle n’a pas galopé, elle a volé et termine le parcours sans-faute en 29’47secondes, largement devant [Denis Lynch]. L’Irlandais, connu pour ne pas se balader dans le parcours, finit deuxième avec Lacroix (Lacros x Caletto I), Holsteiner de seize ans, en 31’05 secondes seulement.


 
La troisième place revient à l’Allemand [Holger Wulschner] sur Cefalo (Cretino x Laurin), étalon Holsteiner de douze ans. Le couple avait remporté le Grand Prix de 2010. Holger s’était privé de tous les barrages précédents, comme par exemple celui de Dortmund, pour retenter sa chance à Neumünster. Tous ces efforts ne sont récompensés «que » par une troisième place. « Je suis content quand même», dit le cavalier, « Cefalo s’était blessé en faisant la monte. Il a été arrêté pour cinq mois et il n’a pas encore pu regagner toutes ses forces. Vu la courte durée de sa convalescence, c’est un très bon résultat. »

 
Au total, sept Allemands ont pu se classer dans le Top Ten du Grand Prix. Mais on note quelques absents comme Ludger Beerbaum (GER) et Gotha, Janne-Friederike Meyer (GER) et Holiday by Solitour, Christian Ahlmann (GER) et Sebastian, ou, du côté des rangs étrangers, Clarissa Cotta (SUI) et Imperial West Side V Meerputh qui ont déclaré forfait, Willem Greve (NED) et Ude qui ont chuté. Et on n’a pas revu en deuxième manche Rolf-Göran Bengtsson (SWE), Jeroen Dubbeldam (NED), Albert Zoer (NED) ou Gert-Jan Bruggink (NED), qui la veille remportait la qualification du Grand Prix avec sa merveilleuse jument Andrea. « Le parcours fabriqué par Frank Rothenberger n’était pas facile, mais correct », a commenté Otto Becker, l’entraîneur national de l’Allemagne. En revanche, pour Jan Vinckier, Neumünster restera un bon souvenir, puiqu’avec Emilie de Diamant AS (Diamant de Semilly x Flipper d’Elle), jument BWP de sept ans, il a terminé troisième la finale du Youngster Cup également.

 
 
Le classement du Grand Prix

 
1. Jan Vinckier (BEL) & Ursela 0/29.47
2. Denis Lynch (IRL) & Lacroix 0/31.05
3. Holger Wulschner (GER) & Cefalo 0/31.47
4. Jan Sprehe (GER) & Areno 0/36.34
5. Vincent Voorn (NED) & Audi's Alpapillon-Armanie 0/37.97
6. Toni Haßmann (GER) & ECL Lunatic 4/31.12
7. Mario Stevens (GER) & MacKinley 4/31.98
8. Philipp Weishaupt (GER) & Leoville 8/29.43
9. Tobias Meyer (GER) & Lucrate d’Eau Grenou 8/31.64
10. Jörg Kreutzmann (GER) & Sauternes ter Vlucht 8/34.75

 
 
Helga Schnehagen

À lire également...

Réagissez