Simon Delestre, Mark McAuley, Grégory Bodo, Pierre Volla privé de Libre et le forfait de H&M All In sont dans les tops et les flops du week-end

Crédit : Scoopdyga

Mardi 07 novembre - 18h55 | Lucas Tracol

Simon Delestre, Mark McAuley, Grégory Bodo, Pierre Volla privé de Libre et le forfait de H&M All In sont dans les tops et les flops du week-end

Cette semaine, GRANDPRIX-Replay vous propose de revenir sur les performances qui ont marqué le week-end, avec un focus spécial sur Equita Lyon. Cette semaine, les acteurs du monde équestre au top sont Simon Delestre, Mark McAuley et Grégory Bodo. Du côté des flops, Pierre Volla a manqué de réussite pour accéder à la Reprise Libre en Musique du CDI-W, tandis que H&M All In, très attendu à Lyon, n’a pu prendre part à la compétition.

Les Tops

Simon Delestre enflamme le public lyonnais
Toujours très sport mais particulièrement expressif face à une belle victoire française, le public lyonnais a véritablement vibré dimanche dernier. Sur la piste d’Equita Lyon, le Lorrain Simon Delestre s’est en effet imposé dans un barrage à onze, sur un Hermès Ryan des Hayettes à la forme resplendissante. De retour à haut niveau en début d’année après de longs mois de convalescence suite à sa blessure survenue aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, l’alezan brûlé avait jusqu'alors réalisé une saison réussie, sans toutefois accrocher de grande victoire à son palmarès. Avec le CSI 5*-W de Lyon, c’est désormais chose faite ! Si la finale Coupe du monde de Paris n’est pas dans les plans pour le fils d’Hugo Gesmeray, Simon Delestre compte bien emmener son petit prodige aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en septembre 2018.
 
Mark McAuley et Miebello confirment 
Déjà auteurs de belles performances depuis le CSI 3* de San Giovanni, concours lors duquel ils évoluaient pour la première fois ensemble, Mark McAuley et Miebello ont réalisé un week-end assez exceptionnel à Lyon. Vainqueurs du Grand Prix Longines vendredi soir, ils se sont offert le luxe de prendre la cinquième place de l’étape Coupe du monde deux jours plus tard. Avec la septième place obtenue à Oslo, Mark McAuley a déjà réalisé un bon pas vers la finale parisienne puisqu’il comptabilise vingt-deux points, soit plus de la moitié du score traditionnellement nécessaire à une qualification. Réservistes lors des championnats d’Europe Longines de Göteborg et deuxièmes du Grand Prix CSI 4* de Bourg-en-Bresse, l’Irlandais et son génial gris truité devraient continuer à surprendre dans les mois qui viennent !
 
Admiration générale pour la première de Grégory Bodo
Cette année, ce n’est pas l’Allemand Frank Rothenberger qui a construit les parcours du CSI d’Equita Lyon. Pour la première fois, le Français Grégory Bodo a en effet officié sur le niveau CSI 5*, un challenge de taille compte tenu de la réputation dont jouit le concours lyonnais. Déjà salué pour son travail vendredi et samedi, le chef d’orchestre a enfoncé le clou dans le Grand Prix Coupe du monde, faisant de lui l’autre vrai vainqueur de cette épreuve. Sur son tracé, seul Marcus Ehning a levé la main pour signaler son abandon au jury, une donnée représentative de la justesse du parcours sur lequel onze couples ont trouvé la clé du sans faute. Notamment félicité par le champion olympique suisse Steve Guerdat, il ne fait aucun doute que pour le chef de piste qu’est Grégory Bodo, il y aura un avant et un après Equita Lyon.

Les Flops

Pierre Volla privé de Reprise Libre en Musique 
Le concours lyonnais ne s’est pas passé comme prévu pour Pierre Volla. Désireux de prendre part à la Reprise Libre en Musique vendredi, le rhônalpin n’a finalement pas obtenu sa qualification à cause d’une seizième et dernière place dans le Grand Prix. Avec la note de 69.160%, lui et son explosive Badinda Altena n’ont pas suffisamment convaincu pour espérer s’élancer dans la deuxième épreuve du concours. Une déception d’autant plus importante que le dresseur a jugé que sa reprise n’avait été pas appréciée par les juges à la hauteur de son sentiment sur la selle. Il ne fait aucun doute que le couple mettra toute son énergie pour faire oublier cette déconvenue. Et de l’énergie, ce n’est pas Badinda Altena qui en manque !  
 
H&M All In forfait à Lyon 
Engagé pour concourir sous la selle de Peder Fredricson à Lyon, le cheval champion d’Europe en titre H&M All In était évidemment très attendu. Alors qu’il a fait le voyage de Suède jusqu’en Rhône-Alpes, il n’a finalement pu sortir de son boxe. Interrogé par GRANDPRIX, Peder Fredricson a expliqué que son exceptionnel fils de Kashmir van Schuttershof n’était pas en pleine possession de ses moyens. “Le cheval a passé la visite vétérinaire sans encombresmais jai senti quil nétait pas à cent-pour-cent quand je lai montéJe veux lui faire passer des examens avant de le faire sauter.” Espérons que le vice-champion olympique de Rio de Janeiro pourra à nouveau compter sur son petit prodige dans les prochaines semaines. 

À lire également...

Réagissez