Lundi 06 novembre - 11h43

Au sommaire du numéro de novembre de GRANDPRIX Magazine

Dans le numéro de novembre de GRANDPRIX Magazine, retrouvez en couverture le portrait de Cian O’Connor, un vrai battant à la liberté de ton rare. Rentré des championnats d’Europe de Göteborh avec deux médailles autour du cou, l’Irlandais a connu une saison phénoménale. Fait rare, le président de la Fédération équestre internationale (FEI) a accordé un long entretien à GRANDPRIX. Des rencontres avec Nicola Wilson, Sönke Rothenberger et Adelinde Cornelissen sont également dans les pages du numéro 91.

Cian O’Connor, fighting spirit et liberté de ton
Le 27 août, Cian O’Connor a regagné ses Karlswood Stables avec deux médailles européennes autour du cou. Auréolé de l’or par équipes et du bronze individuel à Göteborg, l’Irlandais a vécu une saison phénoménale avec l’incroyable Good Luck. Connu pour son franc-parler et quelques sorties de piste retentissantes, ce trentenaire est un homme aux multiples facettes.
 
“Je n’ai aucun doute quant à la réussite des Jeux de Tokyo”, Ingmar de Vos
S’entretenir pendant trois quarts d’heure avec le président de la Fédération équestre internationale est une opportunité rare que GRANDPRIX a saisie à l’occasion de la finale mondiale de la Coupe des nations Longines, fin septembre à Barcelone. Ingmar de Vos a évoqué pêle-mêle la réforme des formats des épreuves olympiques, les évolutions et transformations des différents circuits de compétition, les JO de Paris 2024, son élection au Comité internationale olympique etc.
 
Radiographie d’une saison en demi-teinte
Septième des championnats d’Europe Longines de Göteborg puis de la finale de la Coupe des nations Longines fin septembre à Barcelone, l’équipe de France de saut d’obstacles a traversé une vraie année de transition sur les grands terrains extérieurs. Même s’ils ont manqué leurs deux grands rendez-vous, les Bleus ont su offrir quelques coups d’éclat et belles surprises à leurs fans, montrant aussi un vivier de couples plus large que ces dernières années.
 
Nicola Wilson, ambassadrice de la méritocratie britannique
Si la réussite de certains cavaliers semble tracée dès leur plus jeune âge, Nicola Wilson a plutôt conquis la sienne à la sueur de son front et une persévérance à toute épreuve. De ses débuts en pony-games, dans le nord du Yorkshire, au bronze aux championnats d’Europe Longines de Strzegom, cet été en Pologne, en passant par l’inoubliable médaille d’argent des Jeux olympiques de Londres, en 2012, le parcours hors du commun de cette Britannique de quarante et un an emporte l’admiration.

Dans ce numéro, GRANDPRIX a également rencontré les dresseurs Sönke Rothenberger et Adelinde Cornelissen. À la tête d’une décennie de succès, Winningmood est l’étalon du mois tandis que l’élevage à l’honneur est celui d’Ouilly.
 
Le nouveau numéro de GRANDPRIX est disponible ici ou en kiosques ! 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter